(photos JP Palomar)
(photos JP Palomar)

Victime de son succès, Vignes Toquées, la balade œnotouristique des Costières de Nîmes affiche complet ce week-end de mai. Non duplicable, l’événement se diversifie avec la Croco Team, une communauté d’ambassadeurs 100% amoureux des Costières sud, dont la version en ligne a été lancée en mai, dans la capitale.

3000 places vendues en une heure, dès l’ouverture des réservations de cette 9e édition des Vignes Toquées, samedi 20 et dimanche 21 mai. La balade œnotouristique du syndicat des Costières de Nîmes vient de pulvériser un nouveau record, après deux précédentes éditions jouées à guichet fermé.

Depuis leur lancement en 2007, les Vignes Toquées sont devenues un must œnotouristique avec une formule toute simple, très gourmande : une balade, le samedi ou le dimanche, tracée au milieu des vignes de l’AOC Costières de Nîmes en Vallée du Rhône sud. L’itinéraire qui explore chaque année un terroir spécifique des Costières (cette année Saint-Gilles), ponctué de six étapes comme un pèlerinage, impose de marquer l’arrêt… à la découverte des 40 vignerons qui animent la journée, en bonne compagnie de vins et de plats gastronomiques concoctés par un chef étoilé Michelin (cette année, Cyril Attrazic).

La communauté des Costières s’agrandit

Le succès est complet pour cet événement qui n’est malheureusement pas duplicable. « Il n’est pas question d’envisager une nouvelle formule des Vignes Toquées, pour la bonne raison que cette manifestation de promotion de l’AOC Costières sud est organisée avec le concours des vignerons bénévoles. C’est très chronophage pour eux », explique Manon Missongé, responsable communication du syndicat des Costières de Nîmes.

Pour satisfaire la communauté grandissante des amoureux de cette appellation, le syndicat de l’AOC Costières de Nîmes a créé il y a deux ans la Croco Team, une communauté en ligne d’ambassadeurs regroupant plus de 1000 fans. Ceux-ci se retrouvent tous les mois à l’occasion de manifestations vigneronnes (dégustations, week-end vendanges, apéros vignerons, etc.) La version parisienne a été lancée début mai.

« L’idée est de s’appuyer sur la diaspora nîmoise, importante dans la capitale, pour faire connaître l’appellation Costières sud en faisant venir, régulièrement, des vignerons des Costières dans les restaurants et bars à vins parisiens pour des moments d’échange », explique Manon Missongé. Comme pour la Croco team nîmoise, cette version francilienne devrait se réunir rapidement, à raison de six événements par an.

Vignes Toquées, samedi 20 et dimanche 21 mai sur le terroir de Saint-Gilles, entre Nîmes et Camargue. www.costieres-nimes.org