(Photo Archive Bordeaux Tasting - Jean-Bernard Nadeau)
(Photo Archive Bordeaux Tasting - Jean-Bernard Nadeau)

Parmi la centaine de propriétés bordelaises présentes au festival des grands vins, qui se tiendra cette année les 9 et 10 décembre à Bordeaux, nombreuses répondent présentes inlassablement chaque année. Mais chaque édition amène également son lot de propriétés participant pour la première fois.

Une fois de plus, « Terre de Vins » crée l’événement les samedi 9 et dimanche 10 décembre avec « Bordeaux Tasting », le festival des grands vins organisé pour la sixième année consécutive à Bordeaux. Au coeur de la manifestation, abrités dans l’écrin du Palais de la Bourse, 110 grands bordeaux viennent à la rencontre des amateurs. Parmi eux, nombreux renouvellent leur confiance à Terre de Vins, millésime après millésime, à l’instar du château Couhins (cru classé de Graves, Pessac-Léognan), participant depuis la grande première de Bordeaux Tasting en 2012, ou du château La Dominique (grand cru classé de Saint-Emilion) présent depuis 2013. Mais, conquis par l’aura de l’événement (plus de 8 000 visiteurs en 2016) et l’envie de venir au contact direct des amateurs, de nouveaux bordeaux font leur entrée à chaque édition, à l’image du château Petit Val (saint-émilion grand cru) ou du domaine de l’A (castillon côtes de Bordeaux).
Alors, pourquoi venir ou revenir à « Bordeaux Tasting » ? Réponses.

Duo de nouveaux enthousiastes

Christine Derenoncourt – Domaine de l’A (Castillon côtes de Bordeaux)
« On se rapproche de cette manifestation car c’est un événement local, avec une grosse fréquentation d’amateurs, qui sont aussi des acheteurs potentiels. On a envie d’aller à leur contact. Le domaine de l’A est un domaine sur lequel on oeuvre depuis de nombreuses années, selon un travail très intime, basé sur l’observation et la connaissance pointue du lieu et de ce beau terroir. A Bordeaux, il y a beaucoup de vins magnifiques sur des appellations peut-être aujourd’hui encore un peu méconnues, et qu’on a à coeur de faire découvrir. On propose un rapport qualité-prix intéressant et vraiment révélateur d’un terroir de Bordeaux. On présentera des millésimes assez différents, 2012 qui a déjà un peu de vieillissement en bouteilles, 2013 plus frais et tendu, 2014 plus puissant et dans un style traditionnel bordelais.

David Liorit – Château Petit-Val (saint-émilion grand cru)
« Jean-Louis et Olivia Alloin ont acheté la propriété en 2014. Si château Petit Val participe à « Bordeaux Tasting » pour la première fois cette année, c’est qu’il nous fallait le temps d’avoir des vins à présenter. Sur le plan marketing, on commence tout juste, on est en pleine conquête de clientèle en France et à l’international, on joue le jeu de la dégustation et de la rencontre du public. C’est bien de voyager, mais on doit aussi être présents à Bordeaux, tant auprès des amateurs et potentiels clients que des autres propriétés. « Bordeaux Tasting » est l’événement idéal pour ça. C’est l’une des seules manifestations où toutes ces belles propriétés sont réunies dans un cadre idyllique. L’an dernier j’étais de l’autre côté de la barrière à « Bordeaux Tasting », je suis venu goûter les vins de mes collègues et amis. J’ai trouvé que c’était vraiment bien organisé. En juin, lors des Inclassables, je suis passé derrière la table pour faire déguster les vins de château Petit Val, et j’avais rencontré des amateurs intéressants et intelligents, alors il m’a paru naturel de participer à « Bordeaux Tasting ». »

Duo de fidèles enchantés

Romain Baillou – Château Couhins (cru classé de Graves, Pessac-Léognan)
« Avec Bordeaux Tasting, vous avez réussi à créer un vrai rendez-vous pour les Bordelais, et même pour les habitants des régions voisines. En tant que propriété, il faut être présent ! J’ai vu l’évolution puisque nous étions présents dès la première année, et chaque année l’événement se développe. Pour nous, c’est l’occasion de présenter nos vins à un visitorat qualitatif et de plus en plus éclectique, jeunes, moins jeunes, amateurs éclairés, novices, hommes, femmes… A Couhins, en Pessac-Léognan, on a une présence assez forte sur Bordeaux et la région, c’est très intéressant pour nous de participer. L’autre bonne idée, c’est la possibilité d’acheter sur place après avoir goûté les vins, c’est vraiment un plus. Le cadre, l’organisation, tout est carré. Ca colle bien avec notre démarche qualitative et de visibilité. »

Camille Poupon – Château la Dominique (grand cru classé de saint-émilion)

« Bordeaux Tasting, c’est un incontournable ! Le château La Dominique ne participe pas à énormément de salons particuliers, mais on était présents dès la deuxième année et toutes les années depuis. Le lieu et l’organisation sont ultra-professionnels, la présence d’autres exposants de France et du monde s’est énormément étoffée ces dernières éditions, c’est un événement de grande qualité auquel on a envie d’associer le château et les vins. Année après année, on voit des amateurs de Bordeaux et même venant de plus loin, comme par exemple des Parisiens qui viennent passer le week-end à Bordeaux exprès, ou des gens d’autres régions de France qui viennent découvrir les vins de bordeaux. Globalement, ce sont plutôt de super-connaisseurs, curieux, éclairés, qui reviennent, sont enthousiastes. Ce visitorat correspond à une potentielle clientèle de nos vins, qu’ils le boivent dans les restaurants ou l’achètent chez les cavistes, ou directement à la propriété, puisque le château La Dominique a un pôle oenotourisme important. C’est un enjeu de marque et image, mais aussi de commercialisation. Et ce qui est agréable, c’est que, même si «  Bordeaux Tasting » est très fréquenté, on a une bonne capacité d’échange. On a une mission d’aide à la découverte et de pédagogie très enthousiasmante. Et ce sont aussi tous les événements entourant la dégustation, comme les master class notamment, qui contribuent aussi à attirer ce visitorat qualitatif et lui donnent l’occasion de devenir un peu plus expert en vin. »