(photo archive 2017 - JB Nadeau)
(photo archive 2017 - JB Nadeau)

Durant deux jours, le festival des grands vins promet un voyage à la découverte des crus de Bordeaux et de France, mais aussi de quatorze grands noms venus de la planète entière.

Australie, Italie, Chili, Géorgie, Maroc, Nouvelle-Zélande, Argentine, Bolivie, Canada, Portugal, Espagne… Une mappemonde géante ? En quelque sorte ! Des domaines viticoles de chacun de ces pays font le déplacement et prennent leurs quartiers dans le très beau cadre du musée des Douanes, face au palais de la Bourse à Bordeaux, durant les deux jours de Bordeaux Tasting, le week-end des 15 et 16 décembre. Chacun d’eux fera déguster aux amateurs une ou plusieurs de ses cuvées.

L’Europe en force

Comme à l’accoutumée, de nombreux domaines européens sont présents. L’Italie et plus spécifiquement la Toscane est noblement représentée par deux ambassadeurs prestigieux : Caiarossa et Ornellaia. A Val di Cecina, le vignoble de Caiarossa, cultivé en biodynamie, est possédé par le propriétaire des médocains châteaux du Tertre et Giscours, Eric Albada Jelgersma. Il mêle cépages bordelais (merlot, cabernet franc, cabernet sauvignon, petit verdot) et cultivés en Toscane (sangiovese, syrah, alicante) pour créer des vins aux assemblages originaux. Autre super star toscane, Ornellaia, et ses légendaires vins rouges d’assemblage alliant dans un subtil équilibre les bordelais merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc, petit verdot, et parfois une touche de sangiovese.

Bernard Magrez sera à nouveau présent avec l’espagnol « Paciencia » et sa cuvée monocépage tinta de toro de l’appellation d’origine « Toro », du nord-est de l’Espagne.

Egalement au rendez-vous, la portugaise Quinta do Noval venue tout droit de la vallée du Douro, à quelques pas du villade de Pinhao, possédés depuis 1993 par Axa Millésimes. Elle fera découvrir ses exceptionnels portos créés à partir des cépages portugais typiques (touriga nacional, touriga franca, tinta roriz, tinta cão…)

Le monde à Bordeaux Tasting

Allant bien au-delà des frontières françaises, l’aura de Bordeaux Tasting attire des domaines venus des quatre coins de la planète. Fidèle d’édition en édition, Penfolds viendra à nouveau d’Adélaïde pour faire déguster aux amateurs ses vins rouges puissants, à base de shiraz et cabernet, élevés en chêne français.

Le célèbre domaine Cloudy Bay, de Marlborough, honore « Terre de Vins » de sa présence chaque année. Ne ratez pas ses mythiques vins monocépages, sauvignon blanc et pinot noir, ayant amplement contribué à la réputation mondiale des vins néo-zélandais. 
Autre Néo-Zélandais de « Bordeaux Tasting », Rimapere est le fruit d’une association entre la Compagnie Vinicole Baron Edmond de Rothschild (château Clarke à Listrac-Médoc, château Les Laurets en Puisseguin Saint-Emilion notamment) et la famille néo-zélandaise Peabody, déjà propriétaire de la cave Craggy Range. Dès 2012, le domaine sort sa cuvée blanche, issue des grands sauvignons blancs de Marlborough, mais produit également une cuvée rouge à base de pinot noir, ainsi qu’une cuvée 100% malbec.

Bernard Magrez fera découvrir son chilien « Serenidad Casa Magrez », venu de la Maipo Valley, au sud de Santiago, près de la cordillère des Andes et sa cuvée assemblage de cabernet sauvignon et syrah. « L’homme aux 40 châteaux », a aussi tenté l’aventure au Maroc avec « Kahina », son vignoble de Meknès, à 200 km à l’est de Casablanca, qui produit sur huit hectares un vin rouge éponyme, assemblage de syrah, grenache noir et tempranillo. Bernard Magrez fera aussi apprécier « La Bienvenida »  et ses rouges produits à partir du cépage roi d’Argentine, le malbec, à Mendoza, aux confins de la cordillère des Andes.
Autre argentin venu de Mendoza, également au rendez-vous chaque année, Terrazas de Los Andes. Possédé depuis 1999 par LVMH, il propose des rouges monocépages à base de malbec et torrontés issus de vignes implantées sur les flancs de la cordillère des Andes.

La géorgienne « Winery Khareba » combine quant à elle méthodes traditionnelles et avancées techniques pour produire une belle gamme de vins, blancs comme rouges, tranquilles comme pétillants, à partir des cépages typiques géorgiens et des cépages européens, vinifiés dans les wineries de Kakheti, Imereti et Racha-Lechkhumi.

Première participation en cette 7e édition de Bordeaux Tasting pour la bolivienne « Bodega y Viñedos Uvairenda », arrivant de la vallée de Samaipata, Santa Cruz, avec ses vins produits en altitude à 1800 m, dans les deux couleurs, assemblages sauvignon blanc et torrontés en blanc, et monocépages syrah et tannat en rouge.

Également première venue pour le canadien Osoyoos Larose, où le Français Mathieu Mercier, originaire de Cognac et diplômé de l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de Bordeaux, sait mieux que personne apprivoiser les cépages bordelais (merlot, cabernet sauvignon, petit verdot, cabernet franc, malbec) pour créer depuis 2013 des grands vins rouges.

Et pour prolonger le voyage…
Développé par Terra Group, réseau d’agences locales francophones implanté depuis 20 ans en Afrique du sud, Argentine, Australie, Bolivie, Chili, Croatie, Espagne, Pérou, Portugal, « Voyages Vino Mundo » sera présent pour la première fois à Bordeaux Tasting et proposera ses circuit sur mesure autour du vin.

Horaires détaillés :
Samedi 15 décembre de 10h à 18h30.
Dimanche 16 décembre de 10h à 18h.
Entrées ouvertes aux visiteurs :
jusqu’à 17h45 le samedi et 17h15 le dimanche

Les partenaires de Bordeaux Tasting 2018 :

Crédit Mutuel du Sud Ouest et ARKEA Banque Entreprises et Institutionnels
École du vin de Bordeaux
Eiffage
Riedel (stand A16/B1)
Lexus
Toyota
Bordeaux Métropole
Chambre d’agriculture de la Gironde
Ogeu
Badie
Lycée d’hôtellerie et de tourisme de Gascogne
RTL2
iDealwine
Deloitte
Cognac
Safer Nouvelle Aquitaine
Saury
Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (stand G3)
Bordeaux & Bordeaux Supérieur
Pomerol Séduction
Diam
Palais de la Bourse
Ligne W (stand G1)