(Photo L. Gotti)
(Photo L. Gotti)

Créé il y a une dizaine d’années par Olivier Decelle, vigneron à Bordeaux et dans le Roussillon, et Pierre-Jean Villa, installé dans les Côtes du Rhône, la maison Decelle-Villa a discrètement mais sûrement fait son chemin en Bourgogne. Elle assume aujourd’hui son statut de domaine.

« On s’est rencontré dans des salons. Pierre-Jean me parlait beaucoup de la Bourgogne. C’est une région qui m’a toujours fait rêver mais sans oser. On s’est dit : la prochaine fois allons en Bourgogne. Le projet est parti comme cela. Un peu façon kamikaze », expliquait en 2012 Olivier Decelle, propriétaire des châteaux Jean Faure et Haut-Maurac (Saint-Emilion et Médoc) et du Mas Amiel (Maury). La maison s’est rapidement installée à Nuits-Saint-Georges. Decelle-Villa devenait une petite structure de négoce adossée à trois hectares de vignoble. Le tout confié aux bons soins de Jean Lupatelli pour la direction technique. Ce dernier a veillé à la mise en place d’un cahier des charges exigeant : récolte effectuée par les équipes de la maison, tri, élevages longs, etc.

Fidèle au réflexe bourguignon de contrôler au maximum l’amont, la maison Decelle-Villa est tout simplement devenu au fil des années un véritable domaine. Elle exploite aujourd’hui directement un vignoble de plus 8 hectares sous la responsabilité d’un chef de culture : Vincent Mahalin. Le recours à l’achat de moûts ou de raisins est devenu très minoritaire. Un enracinement qui permet aujourd’hui à Jean Lupatelli de disposer de vignes qu’il a choisi, avec son équipe, de cultiver en biodynamie. « On peut dire maintenant que nous sommes des vignerons et un domaine, avec une certification bio. Seule 15% de la production est réalisée grâce à une activité de négoce », expose Jean Lupatelli. La gamme compte des beaune premiers crus, savigny-lès-beaune, nuits-saint-georges, corton-charlemagne, puligny-montrachet, etc.

Prochaine étape, la maison va s’installer dans ses propres locaux à quelques kilomètres au sud de Nuits-Saint-Georges, à Comblanchien. Des bâtiments où elle va aménager sa cuverie, sa cave mais aussi un caveau de réception. Des installations bioclimatiques qui permettront au domaine d’assurer la cohérence entre la vigne et la cave.