(photo DR)
(photo DR)

Il y a deux décennies naissait Bouzeron, « petite » appellation de la Côte chalonnaise. Une AOC communale de plus sur la carte du vignoble bourguignon. Certes, mais la seule qui met en valeur le cépage aligoté.

Il fallait oser ! Abandonner le nom de « Bourgogne Aligoté Bouzeron » pour ne garder que la dernière partie de cette trilogie n’était pas le choix commercialement le plus évident. Et pourtant, 20 ans après l’appellation Bouzeron a réussi à se frayer un chemin parmi les grands noms des vins blancs de Bourgogne : meursault, puligny-montrachet, pouilly-fuissé. Une victoire modeste : sa superficie reste faible (160 hectares sur des hauts de coteaux aux sols peu profonds). Sa vitalité n’en est pas moins notable grâce à des domaines familiaux qui ont la culture du travail bien fait : Domaine Jacqueson, Gouffier, Borgeot, Briday, etc. Des maisons de renoms comme Louis Jadot, Bouchard Père et fils. De nouveaux venus : Antoine Reniaume, Jean Féry. Et une locomotive historique : le domaine de Villaine mené par Pierre de Benoist aujourd’hui à la tête de l’organisme de gestion de l’appellation.

Une appellation qui cultive, on l’aura compris, les contre-pieds avec une certaine constance.
« Combien nos anciens seraient heureux et fiers de voir comment leur appellation village a évolué ! Permettez-moi de rappeler qu’en effet, ils ont résisté à une sorte de crise permanente de la médiocrité des revenus, la diminution de leur plantation, la dureté de leur travail non mécanisé dans les vignes et l’appel incessant de la sirène « chardonnay » qui aurait pu satisfaire les bourses et les papilles mais certainement pas l’expression de nos terroirs de Bouzero. (…) Les vignerons de Bouzeron ont travaillé d’arrache-pied pour maintenir cette différence et honorer notre place parmi les villages de Bourgogne », évoquait Pierre de Benoist à l’occasion de cet anniversaire.

Un évènement qui était aussi l’occasion de passer en revu une bonne partie de la production sur le très réussi millésime 2017 principalement.

On citera parmi les plus belles cuvées :
Domaine Chanzy « Cuvée 20 ans » 2017
Louis Jadot 2017
Domaine de la Mugnière 2017
Domaine Jean Féry Les Corcelles 2017
Domaines Les Champs de Thémis Les Corcelles 2017
Domaine Antoine Reniaume 2017
Domaine Cruchandeau 2017
Domaine Borgeot 2017
Domaine Gouffier Les Corcelles 2016
Domaine Jacqueson 2015
Domaine de Villaine 2005