L’année 2018 s’achève. Avant de trinquer à 2019, zoom sur les 15 événements qui ont marqué la Champagne.

Janvier-février : L’année commence en fanfare avec l’annonce d’un record des ventes 2017 en valeur (4,9 Mrd €) mais des fissures apparaissent sur le marché français et entre les différentes catégories de producteurs. Chez Pol Roger, des travaux dans la zone des caves éboulées lors d’un glissement de terrain en février 1900 font apparaître d’incroyables bouteilles du XIXe siècle et laissent présager d’autres trésors.

Mars-avril : Veuve Clicquot célèbre deux-cent ans d’invention du rosé. Le syndicat des vignerons de la Champagne lance une campagne de communication inédite par son ampleur et son message « réservé à toutes les occasions ». Deuxième édition du salon Champagne Tasting à Paris qui permet à 2000 amateurs de bulles de découvrir la diversité de la Champagne, du parcellaire vigneron jusqu’à la marque internationale.

Mai-juin : le champagne Billecart-Salmon fête ses deux cents ans et son directeur général, Alexandre Bader, analyse pour Terre de vins les raisons du succès de cette maison familiale. C‘est aussi la découverte d’une bouteille de Dom Ruinart 1959, le premier né de cette cuvée iconique, à l’issue d’une incroyable chasse au trésor de part et d’autre de l’Atlantique. Autre histoire d’héritage et de transmission : Richard Geoffroy, le charismatique chef de caves de Dom Pérignon, passe le relai à Vincent Chaperon, après 30 ans de légende.

Juillet-août : la France est championne du monde ! Taittinger, champagne partenaire de la coupe du monde FIFA 2018, prend lui aussi la course du ballon rond pour célébrer, en Russie mais aussi partout dans le monde, le caractère universel du football. L’offre œnotouristique fait florès en Champagne et la saison, exceptionnellement belle, enregistre un record de fréquentation. La météo exceptionnelle se traduit aussi par des vendanges en août. De mémoire de Champenois, on n’a rarement vu de vendange aussi belle en qualité et en quantité. C’est le bonheur dans les vignes.

Septembre-Octobre : nombreux lancements de nouvelles cuvées. La plus iconique d’entre elles est incontestablement « Rare, le Secret » dont la version joaillerie, enchâssée dans un bijou Mellerio (510 diamants, or et platine) est vendue 150 000 € ! Dans le même temps, Mumm met le champagne sur orbite. Avec Mumm Cordon Stellar, il invente le premier champagne à boire en apesanteur, et croyez-le ou non, ce n’est pas chose aisée !

Novembre-Décembre : des chiffres extrêmement encourageants sont publiés : 15 % des surfaces de l’appellation sont désormais exploités sous le label Viticulture Durable en Champagne (VDC) et à fin 2018, le bilan carbone de la filière est en baisse de 14 % par rapport à 2013 (lui-même en baisse de 7 % par rapport à 2003). Terre de vins, lui aussi, se met en habits de Noël. En cette fin d’année, tout est prêt pour la fête, mais le champagne, lui aussi, subit l’effet « gilets jaunes ».
Rendez-vous en 2019 !