Photo Millésima
Photo Millésima

Après une campagne de présentation du millésime 2018 qui a vu de très nombreux dégustateurs français et internationaux venir à Bordeaux, il est désormais temps de mettre en marché les vins commentés et notés.

On se doutait que la campagne serait précoce, mais on ne pensait pas qu’elle serait aussi proche de la fin des dégustations. Les notes pas encore publiées, Château Angélus a décidé d’ouvrir le bal en proposant son millésime 2018 à 252 euros HT la bouteille prix de revente conseillé (PRC). Il s’agit d’un prix revu à la baisse, 9% de moins, que celui de 2017 et surtout le même prix que le prix de sortie du millésime 2015. Stéphanie de Boüard-Rivoal, en fine stratège, a dû vouloir profiter de l’avantage du « premier sorti » pour permettre aux négociants d’être totalement dédiés à cette marque internationale aux ambitions très clairement affichées.

Les vins de la famille Dubourdieu sont également commercialisés très tôt et s’offrent à 12,60 € HT pour Clos Floridène, en appellation Graves en rouge, alors que le blanc est proposé à 14,70 € HT ; Château Reynon, en appellation Graves rouge, s’échange à 8,40 € HT tandis que le blanc est affiché à 6,80 € HT. Des prix identiques à ceux de l’année dernière et qui constituent, à n’en pas douter, de belles affaires pour les amateurs de vins purs et équilibrés, fruités et gourmands.

Toujours dans la galaxie des vins de la famille Dubourdieu, Château Doisy-Daëne en Sauternes est commercialisé à 28 € HT PRC, une légère baisse de 9% alors que l’Extravagant, le 100% sauvignon blanc du même domaine, est lui proposé à 161 € HT PRC la demi-bouteille.

Rive droite, La Fleur de Boüard, la propriété d’Hubert de Boüard, copropriétaire de Château Angélus, est affichée à 19,80 € HT PRC quand la cuvée prestige, Le Plus de La Fleur de Boüard est commercialisée à 84 € HT.

Enfin, Château Fleur Cardinale, en Saint-Émilion Grand Cru Classé, est proposé aux amateurs à 33,25 € HT PRC un prix qui constitue, pour cette propriété, une belle affaire tant le style du vin a évolué vers plus de pureté et d’éclat de fruits.