Ci-dessus : Pierre Vincent lors des vendanges 2016 (photo Laurent Gotti)
Ci-dessus : Pierre Vincent lors des vendanges 2016 (photo Laurent Gotti)

Brice de la Morandière fait confiance à l’ex-directeur technique du domaine de la famille Boisset pour poursuivre l’œuvre d’Anne-Claude Leflaive décédée, trop tôt, début 2015.

Régisseur du Domaine de la Vougeraie (Nuits-Saint-Georges) depuis 2006, Pierre Vincent a mis le cap vers la Côte de Beaune. Il officie depuis aujourd’hui au domaine Leflaive, référence de Puligny-Montrachet et de la « Côte des blancs ». Le domaine Leflaive poursuit donc ses évolutions consécutives au décès de sa gérante emblématique, Anne-Claude Leflaive, disparue en avril 2015. Son neveu Brice de la Morandière, issu du monde l’entreprise et de l’industrie lui a succédé. Ce dernier a donc décidé de s’entourer d’un homme ayant l’expérience d’un domaine d’une superficie conséquente et travaillant en biodynamie. Le domaine de la Vougeraie, propriété de la famille Boisset, s’étend sur 34 hectares principalement en Côte de Nuits.

Le domaine Leflaive compte 24 hectares en Côte de Beaune dans les plus prestigieuses appellations blanches de Bourgogne : Montrachet, Chevalier-Montrachet, Bâtard-Montrachet, etc. Une superficie importante du domaine, près de 11 hectares, est classée premiers crus. Les premiers essais en bio et en biodynamie ont été menés dès le début des années 1990. Le vignoble a été totalement converti en biodynamie en 1997. Plus récemment le domaine s’est implantée dans le Mâconnais (20 hectares) sur les appellations Pouilly-Fuissé et Mâcon-Verzé.

Eric Rémy qui était jusqu’alors régisseur du domaine Leflaive quittera ses fonctions dans les prochaines semaines.

Assistant de Pierre Vincent pendant les vinifications 2015 et 2016, François Lecaillon a pris la tête du domaine de la Vougeraie. On ignore encore si ce changement est définitif ou provisoire.