Kangourou, à poches, « Petit Bateau », au-delà du revival qu’il connaît depuis quelques années, le slip prend le dessus (pas le dessous) du côté des agriculteurs qui ont décidé de l’associer à une action inédite.

Si le jeu de mots prête à sourire, « En terre ton slip » est une action qui touche pourtant un sujet de fond. Du 27 mai au 2 juin, ce concours lancé par la FDSEA 51 avec ses partenaires (Arbres et Paysages en Champagne, Ceresia, la Chambre d’Agriculture de la Marne et les Jeunes Agriculteurs de la Marne) invite les agriculteurs et viticulteurs du département de la Marne à « tester » la vie de leurs sols. En plantant un slip (100% coton) – il est unique pour tous les participants – l’idée est de permettre aux participants d’évaluer la biodiversité de leurs terres. Le principe est simple : quand il sera déterré, plus le slip sera dégradé, plus l’activité biologique du sol sera jugée comme intense donc synonyme de fertilité.

« Ce défi est parti sur un délire qui s’avère ludique et efficace. Nous voulons faire de la communication positive. Pourquoi un slip ? Parce qu’il a un élastique, ce que n’a pas le torchon par exemple, et le but est qu’il reste quelque chose à montrer », rappelle Léa Thomas, développeuse de projet pour la FDSEA 51.

Viticulteurs, céréaliers… ils sont déjà un peu plus de 70 à participer à ce défi de taille. C’est le cas de Jérôme Courgey (Domaine de la Malmaison), responsable vignoble pour Lanson. « Toutes nos parcelles sont en bio et biodynamie, nous ne doutons pas de l’activité de nos sols mais l’idée nous a séduit » rappelle Matthias, stagiaire sur le domaine.

Planter des slips n’est pas nouveau : le concept est né au Canada en 2017, et en France une initiative similaire avait été lancée dans le Var où 210 sous-vêtements avaient été plantés.

La fête du slip

Tout se jouera la semaine du 15 août. Les slips finalistes seront déterrés et accrochés sur une corde à linge sur la Foire de Châlons (du 30 août au 9 septembre). Un jury, composé d’experts (chanceux) estimera l’état de décomposition du slip. Odeur, couleur, poids, tout sera passé au peigne fin pour déterminer les 10 finalistes. Les internautes pourront élire leur « slip préféré » via les réseaux sociaux. Les 3 gagnants se verront remettre un slip brodé à leur nom, le 1er sera gratifié du slip d’or.

A l’heure où la préoccupation des enjeux environnementaux est cruciale, le slip apparaît alors comme un trophée qu’on aime exhiber, plus qu’une mode, une deuxième vie.

TUTO : Comment planter un slip ?

Plus d’infos en suivant ce lien