Le directeur général du Château Lagrange, propriété du groupe japonais Suntory, revient sur la sortie des prix des primeurs, sur le marché du vin et sur le salon Vinexpo. Chef d’orchestre d’un Saint-Julien Grand Cru Classé 1855 en grande forme, Matthieu Bordes est enthousiaste pour les vins de Bordeaux.

A quel prix le Château Lagrange 2018 est-il sorti et comment appréciez-vous ce positionnement ?

Le prix de sortie négociant est de 28,5€ HT ce qui fait un prix de revente conseillé au consommateur à 39,90€ HT. La détermination du prix de sortie d’un vin est la résultante de plusieurs facteurs tels que la qualité du millésime, la demande du marché, la conjoncture internationale, mais également les valorisations de vos vins pour des millésimes récents à notoriété équivalente. Bref ce n’est pas toujours une chose aisée. Au final, c’est un prix que je considère attractif compte tenu de la qualité du millésime 2018 qui compte à Lagrange parmi les 4 plus grands millésimes du domaine. J’ai la chance d’avoir la possibilité de faire les vins que nous aimons dans les quantités que nous souhaitons sans aucune pression de notre propriétaire car seule la qualité nous anime. C’est un luxe que peu de domaines peuvent s’offrir de nos jours et cela dure à Lagrange depuis plus de 35 ans. Nous sommes légèrement inférieur au prix des 2016 sans pour autant égaler les 2009 et 2010 vendus plus chers à l’époque. Ce 2018 se caractérise par une grande richesse et une harmonie remarquable offrant une fenêtre de dégustation très large. Une acidité soutenue confère beaucoup de fraîcheur à ce millésime riche en alcool qui augure une capacité au vieillissement incroyable. C’est le millésime de tous les superlatifs aux équilibres hors normes. Nos consommateurs ne s’y trompent pas et considèrent Lagrange comme un des meilleurs rapports qualité prix des grands crus de Bordeaux.

D’une manière plus générale, comment définissez-vous le marché des vins bordelais, quel regard portez-vous sur le dernier Vinexpo et dans sa globalité sur l’image des vins de Bordeaux aujourd’hui ?

Le marché des vins de Bordeaux reste quelque chose d’incroyable et d’unique au travers des primeurs que beaucoup d’autres régions nous envient. C’est une machine redoutable qui anime les marchés de par le monde et crée un focus sur Bordeaux pendant quelques semaines même si la part des vins vendus en primeur ne représente qu’une faible partie des volumes bordelais. Nos vins ont été distribués l’an passé dans 65 pays par nos négociants partenaires. La notion de marque devient incontournable et ce constat ne se réduit pas au seul marché du vin.
Vinexpo se doit de rester la vitrine des vins du monde dans la capitale mondiale des vins ! Les échos sont partagés avec un début de semaine très actif puis une fin de salon plus mitigée. La multiplicité des événements pour le vin dans le monde entier et la mobilité de nos négociants à parcourir le globe au plus près des clients tout au long de l’année ont peut-être fait perdre un peu d’intérêt ces dernières années mais cela reste pour Bordeaux un rendez vous incontournable. La proximité dans le calendrier cette année de la semaine des primeurs ou de Prowein explique en partie que la plupart des clients ne reviennent pas à Bordeaux un mois plus tard ou deux mois après Düsseldorf.
Les domaines voyagent de plus en plus et je constate que la concurrence est réelle sur les trois continents historiques. Mais la marque Bordeaux reste encore à ce jour l’assurance de vins de qualité élaborés dans le respect du produit, de l’environnement et des traditions. Nous avons participé à plus de 250 événements dans le monde entier en 2018 et je vous assure que nos vins sont toujours très appréciés et procurent toujours plus de plaisir à nos clients.

Le Médoc s’ouvre plus que jamais à l’œnotourisme, le Château Lagrange est un des châteaux pionniers en la matière, quelles sont les nouveautés pour cette saison ?
Nous recevons environ 8 000 visiteurs (amateurs et professionnels) par an contre 1 500 il y a une dizaine d’années. Les demandes évoluent et les offres s’adaptent. Nous avons 14 chambres sur le domaine dédiées à nos clients et nos 3 guides/hôtesses reçoivent quotidiennement nos visiteurs du monde entier. Nous avons cette année étoffé notre offre avec une visite guidée privée, avec une dégustation comparative du millésime 2018 en cours d’élevage dans les chais sur deux barriques différentes. Une d’un vin et une neuve du tonnelier Taransaud avec en suivant une dégustation des trois vins (30 €/ pers., de 2 à 15 pers). Nous avons également deux autres formules visites/dégustation privées. Une visite avec dégustation de trois millésimes du Château Lagrange, et la possibilité de la faire à l’aveugle (Les Classiques 2011 -2013 -1998 40 €/ pers., de 2 à 15 pers). Et une autre visite privée avec dégustation de trois millésimes inoubliables du Château Lagrange, avec également la possibilité de la faire à l’aveugle (Les Glorieux 2005-2000-1996 50 €/ pers., de 2 à 15 pers)