(photo : JC Gutner)
(photo : JC Gutner)

À une heure trente de Paris en TGV, la charmante ville d’Angers ouvre la voie vers un vignoble généreux, authentique et en plein renouvellement. Coteaux du Layon embrumés, panoramas spectaculaires sur la Loire, mers ondulantes de chenin – le cépage roi – ou de cabernet : l’Anjou a de multiples visages… et beaucoup de vins différents. Visite guidée avec notre Escapade en Anjou, publiée dans Terre de Vins n°58 (actuellement en kiosque).

Épisode 3/6 : Les Grandes Vignes, les vins de l’époque

Aux Grandes Vignes, il n’y a ni château ni caveau historique, mais une tradition viticole remontant à 1626, avec une trajectoire illustrant parfaitement les grandes évolutions de l’Anjou. La génération aujourd’hui aux commandes – les frères et sœur Jean-François, Dominique et Laurence – a converti le domaine au bio en 2006, comme « un aboutissement » après plusieurs années à réduire l’usage de pesticides de synthèse. « Le vin, c’est dans la vigne », commente simplement Jean-François, très engagé. Dans la foulée, le domaine applique les principes de la biodynamie (certification 2009). Sur 55 hectares, le challenge est de taille, même si « à long terme, cette pratique nous facilite le travail » en bonifiant les parcelles. Plutôt que des concepts abstraits, Jean-François Vaillant préfère une éclairante leçon de choses, les gestes au quotidien et les effets constatés. « Le plus important, c’est le respect de la biodiversité et l’observation du vivant », résume-t-il.
La leçon se poursuit d’ailleurs dans la dégustation. Les Grandes Vignes se placent volontiers dans les rangs (très fournis en Anjou) des « vins nature » – sans manipulations œnologiques, ni filtration, soufre tendant vers le zéro –, là encore sans fracas, suite logique d’un cheminement abordé il y a vingt ans. Les vins, du chenin bien sûr, du cabernet franc, mais aussi un peu de pineau d’Aunis et de grolleau, sont maîtrisés, pleins de vie et de fruit. Un anjou moderne et spontané… comme on aimerait qu’il y en ait plus.

49380 Bellevigne-en-Layon
02 42 54 05 06 – Site internet
Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h (mieux vaut réserver) et le samedi jusqu’à 17 h 30 (uniquement sur réservation).