En finale, le candidat lyonnais (chef sommelier à la Villa Florentine) était accompagné par Jean-Baptiste Klein, Florent Martin et Pierre Vila Palleja. Le premier prix Expert Madère est revenu à Tristan Ringenbach.

Après deux éditions de domination alsacienne (le Colmarien Romain Iltis en 2012 et le Strasbourgeois Jonathan Bauer Monneret en 2014), le titre de Meilleur sommelier de France a pris la direction de Lyon. Gaëtan Bouvier, 32 ans : un enfant de la terre, comme il aime se définir, qui s’est révélé dans l’univers du vin. Chef sommelier de La Villa Florentine et acheteur pour le groupe Arteloge, il a marqué la finale de son empreinte. Son sourire, son enthousiasme et son émotion aussi au moment de l’annonce du résultat de ce 29e concours ont conquis le public alors que ses connaissances et sa maîtrise technique ont convaincu le jury.

Il a ainsi damé le pion à deux des finalistes malheureux de 2014, Jean-Baptiste Klein (Le Chambard à Kaysersberg) et Florent Martin (George V à Paris) alors que Pierre Vila Palleja (Le petit sommelier à Paris), finaliste du Meilleur ouvrier de France en 2015, était le quatrième finaliste.

Ci-dessous : Pierre Vila Palleja, Florent Martin, Gaëtan Bouvier et Jean-Baptiste Klein étaient en finale.

Une finale sans piège caché
La finale composée de quatre ateliers majeurs ne révélait pas de piège caché comme c’est parfois le cas. Certes, il fallait contrôler l’état des carafes proposées dans le cadre de l’aération d’un magnum de Fronton du domaine Le Roc cuvée Don Quichotte 2014. Certes aussi la connaissance des effets de l’outil technique Ifavine était aussi un atout… Mais le comité technique de l’Union de la Sommellerie Française n’avait pas poussé le vice à l’extrême !

L’accord mets-vin dans le cadre d’un banquet unissant la gastronomie du Sud-Ouest à celle de l’Italie a permis au vainqueur de proposer un mauzac rose méthode ancestrale pour accompagner le risotto et un Bertani Soave au côté de l’œuf. Un contexte qui a permis aux quatre finalistes de faire rêver les quelque 300 spectateurs réunis dans la salle du conseil de l’hôtel de région, à Toulouse.

En parallèle avec le MSF, le premier prix Expert Madère, une épreuve spécifique de connaissance des vins de Madère, était organisé. Et la victoire est revenu à Tristan Ringenbach, cave Triovino à Lyon. La confirmation que la capitale des Gaules était bien au sommet en ce lundi 7 novembre.

Ci-dessous : Tristan Ringenbach a reçu le prix Expert Madère des mains de Paola Cabaço, Présidente de l’Institut du vin de Madère, et Michel Hermet.

Ci-dessous : Carole Delga, président de la région Occitanie, et Michel Hermet, président de l’UDSF, ont remis son prix à Gaëtan Bouvier.