Lors de la cérémonie des vœux aux vignobles du Grand Est ce mercredi 23 janvier au Comité Champagne, Jean Rottner, président de la Région, a réaffirmé vouloir faire de ce territoire un pôle attractif et travailler main dans la main avec les acteurs de la filière.

Alors qu’il a voulu se rendre personnellement en Champagne, affirme fièrement Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons et co-président du Comité Champagne, Jean Rottner, lors de ce déplacement a appuyé sa volonté d’inscrire la région Grand Est dans une dynamique de coopération qui s’articulera autour d’axes majeurs chers aux représentants du vignoble champenois :
– l’innovation, se traduisant par des défis environnementaux (rappelons l’objectif zéro herbicides lancé par le Comité Champagne à 2025), le développement des certifications (100 % des exploitations certifiées en viticulture durable d’ici à 2030) et qui seront autant de mesures appuyées par la Région ;
– la dimension commerciale en renforçant le leadership et l’export des acteurs de la filière viti-vinicole ;
– l’œnotourisme qui reste une des priorités en 2019 pour les vignobles de la région et qui fera l’objet d’assises le 21 mars prochain en Champagne ;
– la formation avec la modernisation des structures d’enseignement notamment avec le projet d’un campus des métiers autour de la vigne et du vin suite au déploiement depuis 2013 de 7 autres campus qui constituent des pôles d’excellence et de qualification au sein de la région.

À Jean Rottner de conclure : « Rappelons que le Grand Est est la première région agricole de France, la Champagne reflète l’économie propre au développement du territoire. Nous restons dans une dynamique de coopération, c’est une belle route que l’on fera ensemble. »