Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de « Terre de Vins » à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2018. 27ème escapade à Cahors.

Le bistrot d’été à Chambert
Depuis des années, le château de Chambert, 65 hectares conduits en biodynamie par Philippe Lejeune et son équipe, accueille ses visiteurs au caveau, grâce à des dégustations quotidiennes en été de 10 h à 19 h. Et tous les vendredis soir, ce sont des nocturnes Food and Wine qui se tiennent dans l’ancienne grange aménagée en bistrot et sur la terrasse ouverte sur les vignes. Ou comment déguster les vins du domaine avec des planches gourmandes (proposition végétarienne pour ceux qui le souhaitent) en profitant du panorama. En journée, des visites guidées des vignes et de la cave suivies d’une dégustation (anglais et français) sont organisées tous les jours à 11 h et 15 h 30 (sur réservation, 8 € par personne, gratuit pour les moins de 18 ans).
Le château de Chambert ne s’arrête pas là : il vient d’investir 2 millions d’euros dans une nouvelle salle de dégustation pour les groupes (inauguration prévue pour 2019), et continue également ses recherches expérimentales (laboratoire d’expérience en biologie, stations météo).
Château de Chambert – 46700 Floressas – 05 65 31 95 75 ou www.chambert.com

La Calmette, étoiles naissantes
Maya Sallée et Nicolas Fernandez, ingénieurs-œnologues sortis de l’École Nationale Supérieure d’Agronomie de Toulouse, signent leur deuxième millésime à Cahors. Après avoir expérimenté le métier d’œnologue dans les vignes de France et d’ailleurs, ils posent leurs valises à Trespoux-Rassiels, sur le causse, en 2016. D’abord avec un hectare au Bois Grand, puis, en 2017 avec 7 hectares, en passant tout le travail de la vigne en biodynamie. Ils remportent d’ailleurs le premier prix du concours « Vignerons et Terroirs d’Avenir », organisé par Advini, qui leur permet de remporter une bourse de 50 000 €, sacrée aide quand on s’installe. Si vous avez l’occasion de découvrir ces jeunes trentenaires plein d’avenir, prenez rendez-vous avant de leur rendre visite. Et goûtez leur cuvée Serpent à Plumes (12 €), une expression moderne de malbec-merlot, travaillé en infusion avec douceur, une gourmandise pleine de promesses. Ou leur Nyctalope, un pétillant naturel rouge, à la manière d’un lambrusco, éclatant de fruit et de fraîcheur.
Cave de La Calmette – 46140 Sauzet – Rendez-vous à prendre sur www.domainelacalmette.fr

Rigal chante le blues
Cet été encore, le Cahors Blues Festival investit la ville médiévale de Cahors en mettant à l’affiche des artistes comme Sanseverino et son blues électrique (14 juillet, 20 h), la puissante énergie de la Stax Music Academy (15 juillet, 21h) ou encore la carte blanche donnée à Manu Lanvin et ses invités (17 juillet, 23h). Et le temps d’une soirée, le 16 juillet, les malbecs de Cahors de la maison Rigal (Advini) rejoindront les guitares : à l’occasion de la « nuit du blues dans la ville », le Rigal Malbec Blues permettra aux vino-mélomanes de participer au concert de Daddy MT&The Matches en dégustant un verre de vin (10 €). Possibilité également de dîner à table et d’accéder à un bar à vins pendant la soirée.
Cahors Blues Festival – 46000 Cahors – www.cahorsbluesfestival.com

De Cahors ou d’ailleurs ?
Le Cahors Malbec Lounge, collé à l’office du tourisme, est un excellent point de départ pour appréhender le vignoble. L’accueil y est permanent du lundi au samedi (du 15 juin au 30 septembre) et les offres de dégustations, via les ateliers et découvertes des vignerons cadurciens pendant les soirées thématiques, sont nombreuses (y compris le reste de l’année). Coup de projecteur ici sur les dégustations comparées, chaque premier vendredi du mois, permettant de déguster 6 à 7 vins à l’aveugle (15 €, comptez 2 heures de dégustation). Les cuvées issues du vignoble de Cahors se confrontent à des vins venus d’autres appellations françaises, ou étrangères. Commentée par Eric Filipiak, œnologue-conseil de l’appellation, on y découvre Cahors sans préjugés, en le replaçant face à des vins de Corse (le 4 mai), de Ribera del Duero en Espagne (le 1er juin), des Corbières (le 6 juillet) ou encore de Sicile (le 3 août).
Cahors Malbec Lounge – 46000 Cahors – 05 65 23 82 35

Le Sanglier qui parle : carte des vins gagnante
On quitte les rues médiévales de Cahors, direction Souillac, sur la jolie place de l’abbaye Sainte-Marie. Hugo Lormelle a quitté le monde du design industriel, est passé par quelques cuisines étoilées, avant d’ouvrir son Sanglier qui parle, courant 2016. Sa cuisine, usant exclusivement du circuit court (seules les touches épicées appellent au voyage), s’affiche sur une ardoise réduite (25-30 € à la carte) et est indissociable de la carte des vins de l’établissement, privilégiant les vignerons du coin (Cahors en tête de liste) et le travail en bio, voire en nature. Carte de vins qui, cette année, fut lauréate du Tour des Cartes, ce travail minutieux de recherche des meilleures cartes des vins dans toute la France, orchestré par « Terre de vins ».
Le Sanglier qui parle – 46200 Souillac – 06 08 89 26 72 (Fermé lundi et mardi)

Carnet Pratique

Incontournables

Lot Of Saveurs
Rendez-vous incontournable des gastronomes lotois pendant l’été. La caravane se pose à Cahors du 6 au 8 juillet, avec chefs étoilés, ateliers de cuisine, artistes de rue, photographes, écrivains, producteurs, pour un concentré de gastronomie. Pour son ouverture, les vignerons de Cahors feront leur « dinambulation », un parcours permettant aux participants de se balader de resto en resto, avec à chaque étape un accord mets-vins en présence du vigneron.
46000 Cahors – www.lotofsaveurs.fr

Bien découvrir

Parapente au-dessus du vignoble
Découvrir les méandres de la vallée du Lot, vue du ciel et sans moteur avec des ailes dans le dos ? Romain Gomez et son équipe de Lot of Parapente sont itinérants dans leur point de décollage, dans un rayon de 50 km autour de Cahors. Points de vue sur le vignoble et la rivière exceptionnels.
À partir de 60 € le vol, nombreuses formules de stages.
www.lotofparapente.com

Bien séjourner

Le Petit Moulin
Après une jolie halte à Rocamadour, poussez jusqu’à Martel. À une rue de l’ancienne halle médiévale, Adrien Castagné et son amie Emma vous accueillent au Petit Moulin, bar-cave à manger et épicerie fine. Que du bon à manger ou à emporter, et très belle sélection de vins de Cahors. À partir de cet été, 5 nouvelles chambres d’hôtes au-dessus du restaurant.
46600 Martel – 06 59 59 27 66 ou www.lepetitmoulinmartel.com