La sommellerie est à l’honneur dans le nouveau numéro de Terre de Vins qui sort aujourd’hui dans les kiosques. David Biraud, qui représentera la France dans quelques jours au concours ASI de Meilleur Sommelier du Monde, est en couverture.

La sommellerie pleure, la sommellerie bosse, la sommellerie rit. Dans son éditorial du n°58 de Terre de Vins, Rodolphe Wartel rend un ultime hommage à notre ami Gérard Basset, qui nous a quittés il y a quelques semaines ; il tire un coup de chapeau au monde de la sommellerie, qui s’échine dans toute la France – comme le montre notre palmarès du Tour des Cartes – à mettre à l’honneur les meilleurs vins du monde ; il dresse enfin des perspectives en vue du concours ASI de Meilleur Sommelier du Monde, qui se déroule du 11 au 15 mars à Anvers et lors duquel David Biraud représentera les couleurs de la France face à 65 autres candidats. Cet événement majeur fait l’objet d’un cahier spécial dans notre nouveau numéro.

Saveurs et rencontres

Au sommaire de ce numéro également, de belles bouteilles et des saveurs : une sélection de blancs de toute la France, 130 cuvées sélectionnées entre 5 € et 120 € ; des pépites dénichées à Millésime Bio ; des champagnes en biodynamie ; les meilleurs accords avec l’épinard ou avec le bleu d’Auvergne ; une verticale de Château Montus en Madiran ; et une escale gourmande à Annecy, avec le chef Enzo Duchesne et le sommelier Vincent Granier, lauréats du dernier palmarès du Tour des Cartes, sur lequel nous revenons également en détail : nos 100 meilleures adresses en France sont mises à l’honneur.

What Else ? Nous avons allongé une grande figure de Bourgogne, Frédéric Drouhin, « sur le divin » pour un entretien en toute intimité. Nous avons donné la parole à Pierre Gattaz, ancien président du Medef et propriétaire d’un domaine en Luberon. Nous avons rencontré Renaud Fillioux de Gironde, nouveau maître assembleur de la maison Hennessy. Nous consacrons notre saga à la famille Gonet, entre Bordeaux et Champagne. Nous vous emmenons en escapade en Anjou, entre chenin et cabernet, auprès des femmes et des hommes qui incarnent la fameuse « douceur angevine ». Nous vous emmenons enfin à Madère, « confetti de Portugal dans l’océan Atlantique » qui produit des vins étonnants.

Bref, c’est tout un monde de vin qui s’offre à vous dans ce nouveau numéro. La vie, en somm…

Terre de Vins n°58, 132 pages, 6 €. Suivez ce lien pour vous abonner.

————————

ERRATUM : En page 90 de ce nouveau Terre de Vins, nous attribuons au château du Retout un commentaire de dégustation destiné en réalité à la cuvée Le Cygne du Château Fonréaud. Toutes nos excuses aux deux châteaux ainsi qu’à nos lecteurs pour cette erreur.