(photo Beaudoin)
(photo Beaudoin)

C’est l’une des personnalités les plus respectées de Champagne. 24 ans comme chef de caves de Piper-Heidsieck, il a toujours gardé le cap et créé des vins avant-gardistes.
Son nouveau challenge s’appelle Rare Champagne.

Le mérite ne se mesure pas au nombre de médailles, mais quand on est huit fois meilleur vinificateur effervescents du Monde (International Wine Challenge), c’est quand même un indice ! Régis Camus est un roc. Ce genre de roc dont toute maison de champagne a besoin pour construire des fondations solides.
Entré en 1994 chez Heidsieck, il participe dès 1995 à la construction d’une cuverie de précision. Voilà l’outil. En parallèle, il entame une collection de vins de réserve pour enrichir les assemblages. Voilà les ingrédients. De même qu’un cuisinier fait son marché, il n’a jamais délégué les relations vignoble. Régis est homme de terrain, d’intuitions œnologiques et de prises de position fortes.

Quelques dates éclairent le personnage. 1999 : il fait le choix audacieux des pinots noirs de la Côte des Bars, qui deviendront une des signatures Piper-Heidsieck. 2003 : il opte pour une maturation prolongée en cave, amplifie le Brut d’une proportion conséquente de vins de réserve. 2011 : lors de la vente par Rémy Cointreau à EPI, Régis se porte garant de la constance de qualité et des approvisionnements en raisin. Ses créations font bouger les lignes champenoises. 2001 : naissance de la Cuvée Sublime, un demi-sec fruité-grillé pour les nouvelles tendances culinaires, l’exotisme sucré-salé. 2003 : lancement du Rosé Sauvage à l’étonnante robe vermillon. Choix hardi d’une proportion inhabituellement élevée (25 %) de pinot noir vinifié en rouge, un rosé hors du commun.

Son nouveau challenge s’appelle aujourd’hui Rare. La grande cuvée de Piper-Heidsieck veut exister comme une marque à part entière. Créé en 1976, ce millésimé issu d’années extrêmes est un nectar précieux (produit 9 fois à ce jour, avec 10 ans d’élevage).
Voilà un défi à sa taille ! Justement, Régis, en secret, a déjà commencé les essais. Les caves sont des labyrinthes où il est possible de stocker des bouteilles discrètement. En 2016, Rare sort en rosé, véritable dentelle de soie. « Le seul reproche que l’on me fait aujourd’hui, c’est de ne pas en avoir produit assez. »
Le flacon, justement, importe autant que l’ivresse. Chez Rare, il est dessiné ou inspiré par des joailliers : Pierre-Karl Fabergé, Van Cleef & Arpels, Arthus-Bertrand, Mellerio. D’autres joyaux sont-ils à venir sur la couronne ? L’espiègle chef de caves tourne la tête et élude la question !

Portrait publié dans « Terre de Vins hors-série Champagne », toujours en kiosques.