(photos JM Brouard)
(photos JM Brouard)

Entre tradition, préservation du patrimoine architectural et viticole, l’appellation Saint-Mont a tout pour plaire. Et notamment des vins blancs tout en fruit plein de personnalité.

Autant le dire immédiatement, il est impossible de parler de l’appellation Saint-Mont sans parler du groupement coopératif Plaimont. Ce dernier, créé en 1979 par l’union de 3 caves locales, représente la quasi-totalité de l’appellation (98%). 1200 hectares de vignes de caractère, plantées dans ce coin du sud-ouest au nord de Pau où les traditions sont jalousement préservées. Cela commence par les cépages qui sont ici célébrés. Le gros manseng, toujours majoritaire dans les cuvées, est épaulé par deux autres fiertés locales, le petit courbu et l’arrufiac. Chacun apporte des caractéristiques propres qui contribuent à réaliser des assemblages originaux. Le profil des vins est toujours porté par les notes d’agrumes (pomelos) et de fruits exotiques (mangue) et blancs (pêche) du gros manseng. Ce dernier est expressif au point parfois de rappeler la puissance aromatique du sauvignon blanc. De son côté, le petit courbu apporte de la matière et des notes florales et citronnées, tandis que l’arrufiac permet d’apporter des amers nobles qui viennent allonger les vins en bouche.

Cuvées nobles et découverte du patrimoine

Saint-Mont s’inscrit véritablement comme une destination œnotouristique originale. Le patrimoine architectural, fait de châteaux aux pierres dorées et de monastères, est une invitation au voyage. Depuis 2019, le monastère de Saint-Mont réhabilité a ainsi ouvert ses portes au public qui peut y dormir, s’y restaurer et même profiter d’un spa. Une halte authentique dans le piémont pyrénéen qui permettra d’aller explorer le vignoble alentour, à la recherche notamment de la vigne de Sarragachies vieille de plus de 150 ans et classée monument historique depuis 2012 ! Ses raisins ne sont toutefois pas ceux qui donnent naissance à certaines bouteilles très qualitatives de Plaimont tel que « Le Faîte blanc », cuvée partiellement élevée en barrique. Le 2017 (18€ environ) offre un nez profond, ample et une bouche très riche portée, comme souvent, par une très belle acidité qui garantit sa fraîcheur. Ne ratez pas non plus le « Cirque Nord », un vin issu d’une unique parcelle très qualitative qui livre des vins d’une complexité rare et envoûtants (35€ pour le 2017). Et si le temps vous manque, rassurez-vous. Les vins de Saint-Mont sont mis en avant lors du fabuleux festival de jazz de Marciac qui se tient chaque été dans la région depuis 1977.