(photo Deepix)
(photo Deepix)

Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de « Terre de Vins » à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2019. 22ème étape : direction le Nord Médoc.

Le promontoire de Saint-Estèphe
L’adage médocain laisse entendre que les plus grands terroirs regardent l’estuaire. Montrose est de ceux-là, en témoignent la vue mais aussi la qualité des vins de ce Grand Cru Classé 1855 de Saint-Estèphe. Il faut se perdre dans ce coin perdu du Médoc pour prendre la mesure de ce terroir exceptionnel qui délivre des vins avec des potentiels de garde inouïs. C’est pourquoi il est préférable d’acquérir un millésime qui a déjà quelques années, comme le 2014 (150 €), même si c’est encore un bébé. Le second vin, la Dame de Montrose est à 40 €. Pour les visites, elles sont aussi rares qu’elles se méritent. Il convient de prendre rendez-vous en formant auparavant de petits groupes de 8 personnes. Passé ces étapes, c’est toute l’histoire d’un domaine – son vignoble et sa démarche environnementale globale – et d’un chai démentiel qui attend l’amateur de vins. Ici plus qu’ailleurs, le cabernet sauvignon, le merlot, le cabernet franc et le petit verdot délivrent une profondeur unique avec le caractère épicé et terreux si fidèle aux vins de Saint-Estèphe. Les demandes de visites sont à faire par mail à visites@chateaumontrose.com
Château Montrose – 33180 Saint-Estèphe
05 56 59 30 12 – www.chateau-montrose.com

Un air de famille
Dans la famille Duboscq, je demande le père, Henri, poète intermittent, ambassadeur-né, bâtisseur du domaine Haut-Marbuzet, dans l’appellation Saint-Estèphe. Il faut encore y aller pour apprécier le charisme du personnage et croiser du même coup les deux fils, Bruno et Hugues, qui caressent la même ambition : faire de grands vins et savoir recevoir ceux qui aiment lesdits vins. La visite est aussi gratuite qu’enrichissante, on appelle cela l’altruisme. On connaît la musique, de ces 65 hectares sortent des vins racés, profonds, classiques. Et, de cette matière noble, les derniers millésimes mis en bouteille semblent bénis des dieux. La fougue et la tension du 2015, puis l’opulence et la générosité du 2016… Ce sont de grandes bouteilles à garder ou à carafer. Haut-Marbuzet 2016 : 39 €
Château Haut-Marbuzet – 33180 Saint-Estèphe
0556593054 – www.haut-marbuzet.com

Pour tous les goûts
Chaque année, le château Phélan-Ségur ajoute de nouveaux ateliers dans son offre œnotouristique, comme une cerise sur le gâteau. Depuis l’arrivée de Philippe Van de Vyvere en tant que propriétaire, ce cru de Saint-Estèphe a accueilli le chef Killian Martin qui officie désormais dans un décor signé par le décorateur flamand Axel Vervoodt. Et parmi les nouveautés, mentionnons une balade « dans les bottes du chef de culture », une expérience vins et chocolats, un atelier autour des produits culinaires avec Killian Martin et même une récréation culinaire sur-mesure pour les enfants de 6 à 8 ans. Toutes ces attractions ont un centre d’intérêt qu’est le vin, celui de Phélan-Ségur. On peut repartir avec une très belle bouteille d’un millésime qui a quelques années comme le superbe 2012 (36 €). Visite à partir de 15 €.
Château Phélan-Ségur – 33180 Saint-Estèphe
05 56 59 74 00 – www.phelansegur.com

Dans le ventre de Sociando-Mallet
La réussite de l’immersion dans un cru commence par la fierté d’une famille à transmettre un savoir et des paysages. En cela, la famille Gautreau a tout pensé, des randonnées pédestres au fil de l’estuaire jusqu’à la pause dans le carrelet en passant par la visite de la propriété et la possibilité de louer de superbes gîtes (de 700 à 950 € la semaine, forfait week-end à 350 €). Pour la balade gratuite, les touristes peuvent télécharger une application et l’immersion se termine toujours par une dégustation et un tour dans la boutique. Au domaine, on peut se procurer des millésimes plus anciens avec des vins du Médoc qui commencent à se polir, où les cabernets et le merlot dévoilent toute leur noblesse. Le 2011 (31 €), longtemps fermé, commence à se dévoiler…
Château Sociando-Mallet – 33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
05 56 73 38 80 – www.sociandomallet.com

Le premier Cru Bourgeois en biodynamie
À l’heure de l’ambitieuse et heureuse révision du classement des Crus Bourgeois, Max de Pourtalès – accompagné dans cette aventure par son épouse et sa fille – fait bouger les lignes en faisant le choix de la biodynamie. « C’est une décision qui impose beaucoup plus de travail et parfois une légère perte de volume, mais c’est une décision qui change tout », confie Astrid. C’est pour ça qu’il faut passer voir cette famille dont l’idée est de réussir leur vie avant de réussir dans la vie. Cette « décision » se retrouve dans la pureté des vins de Doyac qui gagnent, de millésime en millésime, en précision (Château Doyac 2016 : 14,50 €). L’amateur de passage dans ce Haut-Médoc peut rester dormir dans l’un des deux gîtes (100 € la nuitée pour 4).
Château Doyac – 33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
05 56 59 34 49 – www.chateaudoyac.fr


Carnet Pratique

Les incontournables

CHÂTEAU CALON SÉGUR
C’est dans la discrétion et la rareté que le cœur de Calon s’ouvre aux amateurs, sur rendez-vous (25 € la visite). Il faut repartir avec l’éclatant millésime 2012 (89 €).
33180 Saint-Estèphe – 05 56 59 30 08 – www.calon-segur.fr

CHÂTEAU CASTERA
C’est une propriété qui mise énormément sur l’œnotourisme et mérite plus qu’un détour pour ses visites et ses vins accessibles. Le superbe 2016 est à 21 € ! Visite à partir de 6 €.
33340 Saint-Germain-d’Esteuil – 05 56 73 20 60 – www.chateau-castera.com

CHÂTEAU LOUDENNE
La renaissance du château rose est désormais sur toutes les lèvres.
Loudenne 2012 : 22, 90€
33340 Saint-Yzans-de-Médoc – 0556731788 – www.chateau-loudenne.com

CHÂTEAU ESCOT
Lesparre, c’est le far west, et tant mieux pour de véritables découvertes comme ce château et ses vins de qualité.
33340 Lesparre-Médoc – 05 56 41 06 92 – www.chateau-escot.com

CHÂTEAU CHARMAIL
Les millésimes passent et ce château gagne toujours en élégance et en précision.
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne – 05 56 59 70 63 – www.chateau-charmail.fr

Où déguster

RESTAURANT LE SAINT-SEURIN
C’est devenu un classique du Médoc, une halte obligatoire. Chapeau Monsieur Gabriel Gette ! Il faut compter une vingtaine d’euros.
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne – 05 56 41 93 44

LA MAISON DU DOUANIER
C’est une renaissance dont tout le monde parle. Bel endroit, très belle cuisine ! Et il y a des chambres !
33340 Saint-Christoly-Médoc – 05 56 41 35 25 – www.lamaisondudouanier.com

Où séjourner

DOMAINES ROLLAN DE BY
Il faut y aller pour le lieu, l’hôtel et les vins, tout est dans le raffinement.
À partir de 109 € la nuitée.
33340 Bégadan – 05 56 41 27 75 – www.rollandeby.com

CHÂTEAU LA GRAVIÈRE
Loin de tout mais près du vin ! Sylvie et Pierre Massot ont même créé la digital détox ! À partir de 141 € la nuitée.
33180 Vertheuil – 06 95 00 32 79 – www.chateaulagraviere.com