La propriété fait partie des fidèles à l’événement depuis sa toute première édition en 2013. Un vignoble et ses vins bios à découvrir tout le week-end à l’Espace Encan.

Quoi de mieux qu’un blanc alsacien pour accompagner les spécialités de la mer typiques de La Rochelle? Ce n’est pas Sylvie et Roland Carrer qui vous diront l’inverse ! Chaque année depuis cinq ans, ils répondent présents lors du salon des Vins « Terre de Vins » de La Rochelle. Aux côtés de leur fille Anne-Cécile, ils exploitent le domaine Schmitt & Carrer, 14 ha hectares de vignes à Kientzheim dans le Haut-Rhin. Ils proposent une belle palette de vins bios, avec un passage imminent à la biodynamie qui se profile.

Sur des terroirs essentiellement argilo-calcaires agrémentés de sols granitiques et marno-calcaires, la famille Carrer cultive les sept cépages traditionnels alsaciens (sylvaner, pinot blanc, noir et gris, riesling, gewurztraminer, muscat). Une variété qui leur permet de vinifier, outre trois des 51 grands crus que compte l’Alsace, une palette étoffée d’une vingtaine de références « pour tous les goûts et toutes les bourses », de 7 à 35€. « Ce week-end sur le salon, nous amenons neuf cuvées, les plus représentatives de la maison : des entrées de gamme comme par exemple le sylvaner qui se marie à merveille avec les fruits de mer, du riesling, des grands crus, des vendanges tardives, des sélections de grains nobles… » énumère Sylvie Carrer. La propriétaire se réjouit de venir chaque année faire découvrir cette belle diversité au public rochelais. « C’est un salon à taille humaine, avec un public assez large, surtout des particuliers et peu de professionnels, c’est ce que l’on recherche. Et puis l’organisation et la communication sont très bien menées par Terre de Vins » affirme-t-elle.

Vers la biodynamie

En agriculture biologique depuis treize ans, le domaine est certifié par Ecocert depuis 2007. Une orientation qui paraît naturelle à Sylvie et Roland Carrer ainsi qu’à leur fille Anne-Cécile. « On veut diminuer au maximum les intrants pour rester les plus naturels possibles et laisser le terroir s’exprimer, explique-t-elle. Un riesling doit être sec, un pinot gris demi-sec et un gewurztraminer doux. » Avec ce même objectif de respect du terroir et de l’expression de la pureté aromatique, la famille Carrer amorce cette année la transition vers la biodynamie. « Pour l’heure, nous avançons par étapes. Nous avons procédé par observation, suivi, expérimentation, expose Sylvie Carrer. La prochaine marche est le passage à la biodynamie sur la totalité des parcelles, d’ici la fin de l’année 2017. »

Pour goûter l’Alsace et tant d’autres régions viticoles, rendez-vous à l’Espace Encan aujourd’hui (10h-20h) et demain (10h-18h30).

Tarif 6€ sur place