Une appellation, 5000 vignerons commercialisant leur champagne, comment trouver celui qui vous convient ? Voici quelques outils pour chercher l’aiguille dans la botte de foin !

Si vous avez manqué la dernière dégustation des champagnes de vignerons de « Terre de Vins », avec une sélection d’excellents rapports qualité/prix, alors voici quelques solutions pour partir à la recherche de jolies bulles de vignerons à prix d’amis.

www.champagnesdevignerons.com. La marque collective du syndicat général des vignerons a été créée en 2001 pour développer la notoriété des champagnes élaborés au vignoble. Sur ce site, vous trouverez de nombreuses informations sur l’élaboration des champagnes, des accords mets-bulles, ainsi qu’un annuaire qui recense près de 550 vignerons, dont certains sont présentés par une petite vidéo. Pas de ventes ni de prix sur ce site du syndicat, en revanche vous trouverez un annuaire des cavistes qui proposent des bulles vigneronnes.

– Dans le même esprit, les vignerons indépendants comptent près de 300 membres en Champagne, eux aussi répertoriés sur le site www.vignerons-independants-champagne.com. Ils ont tous signé la charte du Vigneron Indépendant, qui garantit, entre autres, un accueil à la propriété. Vous pouvez aussi acheter sur le site. En revanche, tous les RC (Récoltant Coopérateurs), vignerons nombreux et intéressants en Champagne, sont de facto absents de ce groupe.

– Si vous êtes geek, alors le site sparkling-world.com est fait pour vous. Créé par Dario Giorgi, un passionné de champagne et de nouvelles technologies, ce moteur de recherche a l’ambition de devenir « le Google du champagne ». La démarche de cet entrepreneur est de créer une immense base de données connectée à Google, avec les informations techniques de milliers cuvées. La description des champagnes va très loin : caractéristiques techniques, géographiques, œnologiques, etc. Avantage : la clé d’entrée est le profil du champagne que vous recherchez, et le résultat est le nom des vignerons qui l’élaborent. Intéressant si vous avez des demandes de produits spécifiques (par exemple si vous cherchez des champagnes avec peu de sulfites, ou des rosés de macération par exemple). Cette base en cours de constitution s’enrichit chaque mois et compte déjà plusieurs milliers de cuvées. L’outil est financée par de la publicité et des abonnements « premium » pour les professionnels.

– Enfin, plusieurs sociétés de vente de vin proposent des « box » de découverte du champagne. Parmi elles, la start-up www.chineur-de-champagne.com réunit quatre jeunes Sparnaciens (natifs d’Epernay) tous issus d’une famille de vignerons. Leur société propose des formules d’abonnement mensuel d’une ou deux bouteilles pendant une durée prédéterminée de 3 à 12 mois. Chaque mois, dans le coffret, les bouteilles certes, mais aussi un carnet de présentation complet du vigneron et des objets du vin (à partir de 29, 90 €/mois). Et si vous appréciez un des champagnes proposés dans le coffret, vous pouvez l’acheter sur le site Chineur de champagne en bénéficiant d’une réduction de 20%.