Entre le hors-série Œnotourisme de printemps et le hors-série Sud qui sortira en kiosques à l’automne, on profite de l’été pour parcourir le Languedoc-Roussillon en sortant des sentiers battus. Sportif ou fan de musique, féru d’histoire ou aventurier, en amoureux ou en famille, à la mer ou au vert, chacun peut trouver son coup de cœur sur un domaine.

Épisode 6 : H comme Histoire !
Le Languedoc-Roussillon raconte la plus ancienne histoire de vigne de France : depuis les romains, elle déroule le fil des siècles, jalonnés de gloires et de luttes. Les bâtiments en témoignent, châteaux et abbayes, caves coopératives et domaines familiaux séculaires. Ils nous racontent leurs histoires, de la vigne, des femmes et des hommes qui les ont fait.

11 – Famille Fabre, depuis 1605
Cette famille de vignerons depuis 1605, est aussi un des pionniers de l’agriculture biologique en Languedoc. Leurs 4 domaines totalisent 350 ha, en Corbières et Cru Boutenac. Louis Fabre, scientifique de formation, a repris le domaine en 1982, avec sa sœur Marie, rejoint aujourd’hui par la nouvelle génération, Clémence, Jeanne et Paule. Le château familial de Luc renferme une cave voutée du XV° siècle unique dans la région. On la découvre en visitant aussi la grande cuisine XVII° siècle. Elle déroule un cours d’histoire sur le château, qui se termine en dégustation. On peut aussi partager, avec Jeanne Fabre, une visite au marché puis un déjeuner dégustation au château.
11200 Luc sur Orbieux, www.famillefabre.com

11 – château le Bouïs, au féminin
Frédérique Olivié est propriétaire du Château le Bouïs depuis 2006. Il surplombe la Méditerranée, avec 49 hectares de vignes au pied des contreforts du massif naturel de la Clape. Elle a choisi de raconter les 300 ans d’histoire du domaine dans La Légende du Bouis. Crée en 2015, ce parcours scénographie animé par les nouvelles technologies met en scène les femmes vigneronnes qui ont fait l’histoire du domaine. Il propose aussi des activités œnotouristiques allant des balades au clair de lune aux ateliers de dégustation.
11430 Gruissan, www.chateaulebouis.fr

30 – Mas des Tourelles, gallo-romain–visuel
Médaille de bronze en catégorie Initiatives créatives et originalités aux Trophées de l’Œnotourisme 2019, le mas des Tourelles, est une réalisation d’archéologie expérimentale unique en son genre. En 1994, une équipe de chercheurs du CNRS à travaillé sur la villa gallo-romaine et ses ateliers de fabrication d’amphores enfouis de le domaine d’Hervé Durand. Puis ils ont reconstitué le chai de vinification antique. Il fonctionne chaque année pour des vendanges romaines en démarche historique, le 8 septembre, et s’anime pour les journées du patrimoine et de l’archéologie. Le mas des Tourelles produit 3 vins “antiques” sur des recettes historiques, le doux Mulsum, le salin Turriculae et le liquoreux Carenum.
30300 Beaucaire, tourelles.com

34 & 11 – Les Vignerons du Pays d’Ensérune, coopératifs
Les Vignerons du Pays d’Ensérune sont les descendants des Vignerons Libres de Maraussan, qui ont bâti la première cave coopérative viticole de France sur le village de Maraussan. Ouverte en 1901 pour la vente, et en 1905 pour la production. Ce mouvement coopératif marquera profondément l’identité du Languedoc et traversera le siècle avec ses valeurs mutualistes, aborde le XXI° avec une démarche misant aujourd’hui sur la qualité et la préservation du terroir. Les Vignerons du Pays d’Ensérune adhérent à l’Union des caves coopératives Les Vignobles Foncalieu, qui vient d’ouvrir son nouveau comptoir de vente dans le bâtiment historique de La Micheline, au pied des remparts de Carcassonne.
www.vignerons-enserune.fr
www.foncalieu.com

34 – Château du Mus, château du vin
Le Château du Mus, aujourd’hui propriété de la famille Julien, a été bâti en 1848 dans un style renaissance. Il préfigurait la grande époque des châteaux du vin en Languedoc, qui fit surgir les plus extravagantes constructions au XIX° siècle. Un patrimoine à découvrir entre gites, festival les nuits de la Terrasse.
34490 Murviel les Béziers, www.chateau-mus.com