Dans le cadre du salon Vinexpo qui a ouvert ses portes ce matin à Bordeaux, la maison de champagne Jeeper a annoncé le lancement d’une nouvelle cuvée, un Grand Cru qui vient compléter sa gamme. Mais de nombreux autres projets sont sur le feu.

Ceux qui connaissent la maison de champagne Jeeper savent qu’elle décline six « codes couleurs », chacun étant rapporté à une cuvée que la maison a mis progressivement en marché au fil des ans – une fine stratégie mise en place par Nicolas Dubois depuis qu’il a repris la marque en 2009. La dernière cuvée en date, un Premier Cru, a été révélée à l’automne 2017 à Bordeaux, nous en parlions ici. C’est encore Bordeaux que Jeeper a choisi pour dévoiler sa sixième « couleur », un champagne Grand Cru présenté pour la première fois ce matin dans le cadre du salon professionnel Vinexpo.

Il s’agit d’une cuvée résolument haut de gamme pour Jeeper, qui complète ainsi sa gamme. Ce Grand Cru est issu à 100% de vignobles « maison » – Jeeper exploite une cinquantaine d’hectares, dont les deux tiers en propre – répartis sur les villages d’Avize, Oger, Le Mesnil-sur-Oger (pour le chardonnay, qui compose 98% de l’assemblage de cette cuvée), Ambonnay et Bouzy (pour le pinot noir, qui devrait augmenter à 5% de l’assemblage dans les années à venir). Ce champagne brut dosé à 6 grammes a bénéficié de quatre ans de vieillissement. Il est vinifié en grande partie de des demi-muids neufs de 600 litres, le reste étant issu de vins de réserve sous fûts de 228 litres et de vin en cuve. A la dégustation, il déploie un nez floral, de poire juteuse et de pèche blanche, avec une touche d’amande et un miellé subtil qui signe son élevage ; en bouche la bulle est très fine, délicate, la matière est charnue mais portée par une jolie tension, une trame acide salivante, une finale mordante. L’ensemble est joliment équilibré.

Produit à hauteur de 7500 bouteilles et mis en vente autour de 150 €, ce Grand Cru vise principalement l’export (Etats-Unis, Japon), qui représente déjà 80% du business de Jeeper – mais un rééquilibrage en faveur du marché français est prévu dans les années à venir. La maison ne manque d’ailleurs pas de projets à court et moyen terme, en particulier autour de sa « marque sœur », Champagne François Dubois – qui a elle aussi subi un joli relooking. Une sortie très innovante, qui va bousculer la gamme, est ainsi prévue courant juin. Mais nous vous reparlerons.