L’élection du meilleur Cru Bourgeois du Médoc 2019, marqué par le rayonnement d’une grande dame du vin, Véronique Rivest, a eu lieu hier. Rigueur de l’organisation, rigueur des dégustateurs, auréolent le vainqueur, qui a été dévoilé ce midi à Vinexpo.

« Ce que j’attends des vins de Bordeaux, c’est un équilibre en finesse, la maturité, et cette signature de végétal noble qui caractérise le vignoble. Je l’ai trouvé avec le millésime 2016 présenté pour cette Coupe des Crus Bourgeois du Médoc, j’ai été impressionnée par le niveau global, la qualité de tanins, surprenante, presque soyeuse. La finale du concours a été disputée mais nette, c’est la finesse qui l’a emportée ». Voici les mots de Véronique Rivest, marraine de la compétition 2019. La canadienne, meilleure sommelière des Amériques, première femme à accéder au podium du concours de Meilleur Sommelier du Monde à Tokyo en 2013 où Paolo Basso l’avait emporté, n’a pas caché son enthousiasme pendant cette matinée de dégustation.

Ce lundi 13 mai, à l’ouverture de Vinexpo, la Coupe des Crus Bourgeois du Médoc a vu s’affronter 166 flacons, en AOP Médoc, Haut Médoc et communales, tous estampillés 2016. 65 dégustateurs, nationaux et internationaux, regroupés par jury d’au moins trois personnes, ont opéré aux sélections successives, à l’aveugle bien sur. Le service des vins, impeccable, étant effectué par les élèves de l’école Ferrandi. A chaque tour, chaque jury élimine un nombre donné de bouteilles parmi la sélection d’un jury voisin, avec l’appellation comme seul indice, pour aboutir à l’élection d’une seule cuvée. « Le vainqueur est promis à un beau succès commercial, au rendez-vous chaque année » témoigne Armelle Cruse, Château Le Taillan, présidente de l’association de promotion des crus bourgeois du Médoc.

Cette édition, placée sous la houlette des journalistes vin du Point, messieurs Dupont et Bompas, est la dernière dans cette configuration. Les crus bourgeois du Médoc rebattent les cartes de leur classement : les dégustations, sur 5 millésimes, effectuées par des organismes indépendants, sont en cours, comme l’examen des dossiers de candidatures. Qui sera cru bourgeois, cru bourgeois supérieur ou exceptionnel ? La démarche, signant le dynamisme de la dénomination, aboutira en fin d’année avec présentation des résultats début 2020.

Dans l’attente, c’est le château Cambon la Pelouse en AOC Haut-Médoc, qui porte haut l’étendard des Crus Bourgeois en 2019.

Élu parmi les 12 lauréats dont les noms ont également été dévoilés ce jour :
Les lauréats :

Château Campillot
Château Cap Léon Veyrin
Château le Crock
Château la Fortune
Château Lestage Simon
Château Maurac
Château Moulin de Blanchon
Château Reverdi
Château Ricaudet
Château La Roque de By
Château les Tuileries
AOC Médoc
AOC Listrac-Médoc AOC Saint-Estèphe AOC Margaux AOC Haut-Médoc AOC Haut-Médoc AOC Haut-Médoc AOC Listrac-Médoc AOC Médoc
AOC Médoc
AOC Médoc