(Photo F. Hermine)
(Photo F. Hermine)

Une actualité riche pour Veuve Ambal qui relifte toute sa gamme, sort deux premières sélections parcellaires en crémants de Bourgogne et rénove le château de Saint-Aubin.

Veuve Ambal joue désormais les parcellaires avec la sortie de deux nouvelles cuvées de crémant de Bourgogne 100% chardonnay, les Cachettes, provenant des 30 ha de vignes en Maconnais du domaine d’Igé acquis en 2014 (10 000 bouteilles) et Forêt de Chabotte (7000 bouteilles). Toutes deux sont vieillies sur lattes 24 mois (25-30€). « L’objectif est d’ abord de susciter l’intérêt de l’export qui représente 80% des ventes de la marque sur une soixantaine de marchés » précise Aurélien Piffaut, le jeune directeur général, la sixième génération de la famille à la tête de l’entreprise. Mais nous avons encore un potentiel de développement de la marque en France en GD même si nous sommes déjà Nº1 des ventes sur ce circuit et puis avons donné un coup de jeune au packaging pour moderniser l image ». D’autres cuvées en sélections parcellaires devraient suivre.

Saint Aubin en chantier

Le groupe réalise 20% de son chiffre avec Veuve Ambal qui a fêté ses 120 ans en 2018 sur une vingtaine de références. Mais il a racheté également en 2005 la marque Rivarose, un effervescent rosé en IGP Méditerranée en méthode Charmat, surtout pour les marchés anglo-saxons et travaille à développer cette référence qui affichait déjà 400 000 cols en 2018, 650-700 000 prévus en 2019. Le groupe ne compte pas moins de cinq maisons représentant une production de 22 M de bouteilles dont 7 millions de crémants de Bourgogne, 2 à marque Veuve Ambal. Ce qui en fait le leader des crémants de Bourgogne. Elle a bénéficié de surcroît d’un reflifting général de la gamme.

Côté tranquilles (environ 200 000 bouteilles), le groupe détient également les maisons André Delorme en Cote chalonnaise depuis 2005, Prosper Maufoux en Côte de Beaune et Côte de Nuits depuis 2010 et depuis 2015 le Château Saint Aubin dans la côte des blancs. Soit 280 ha au total. Saint Aubin est actuellement en plein travaux avec la construction d’une nouvelle cuverie pour la vendange 2020 (une unité mobile est prévue pour la récolte 2019) après la restauration des caves voûtées sous le château. Dans quelques mois, la maison Prosper Maufoux jusqu’à présent dans un grand hôtel particulier au centre de Santenay (revendu fin 2018 au domaine de la Crée) déménagera au château entièrement restauré et qui abritera également une salle de réception et une demi-douzaine de chambres d’hôtes réservées aux clients du groupe.

Crémant de Bourgogne Forêt de Chabotte) : des arômes de fruits blancs (mirabelle) et fruits confits, une note miellée sur des bulles vives et crémeuses
Crémant de Bourgogne Les Cachettes : des arômes de fruits blancs (poire) d’agrumes, fleur d’acacia et brioche beurrée sur des bulles enveloppantes et fraîches

Hall 1 – D274