Tout commence au temps des Romains, en 79 après Jésus-Christ, avec le premier tome de la série « Vinifera » (éditions Glénat) sur l’histoire du vin de l’Antiquité à aujourd’hui.

A quelques jours de l’éruption du Vésuve et la destruction de Pompéi, les vignerons vendangent sur les pentes du volcan qui donnent les meilleurs vins. Sur fond d’amour et de jalousie, Corbeyran, auteur de la série « Châteaux Bordeaux », et le dessinateur Alexis Robin racontent la vie d’un vigneron, les pratiques agricoles et les modes de consommation de vin de l’époque dans « Les amphores de Pompéi ».

Après la fiction, place à quelques pages historiques sur le vin à l’époque romaine, des informations qui nous sont parvenues grâce aux textes d’auteurs anciens comme Columelle et Pline et aux sites archéologiques.

Pour le deuxième tome, Corbeyran avec un autre dessinateur, Brice Goepfert, situent l’histoire au Moyen-Age au sein d’une abbaye cistercienne dans « Les moines de Bourgogne ». En suivant le jeune Simon, on découvre la création et le développement de ce vignoble par ces religieux. La série « Vinifera » se poursuit en novembre avec « La guerre Champagne contre Tokay » et le classement de 1855 dans le Bordelais.