Alors que le hors-série Sud de Terre de vins s’apprête à réchauffer les kiosques (dès le mercredi 10 octobre), découvrez en avant-première une sélection de pépites qui sentent bon le soleil et la garrigue. Direction les Coteaux d’Aix qui, après avoir cédé aux sirènes du rosé, se réapproprient le rouge, porté par les assemblages syrah-cabernet sauvignon et surtout le grenache, majoritaire dans l’AOC.

Château Bas
Le Temple 2013 (Bio)

Une cuvée à majorité cabernet sauvignon avec du grenache pour enrober la structure, du mourvèdre bien exposé et de la syrah, très aromatique. Les raisins, issus des coteaux argilo-calcaire ensoleillés, sont assainis par le mistral venu du nord-ouest. Les vignes enherbées de ce domaine de 72 hectares, à l’emplacement d’une ancienne cité gallo-romaine au nord-est d’Aix, sont en bio depuis 2010. La cuvée du Temple est un véritable concentré de mûre et de cassis sur des tanins veloutés, un léger boisé dû à l’élevage en barriques sur ce millésime. Il est signé Philippe Pouchin qui a élaboré les vins du domaine pendant une vingtaine d’années (un quart en rouge), avant de confier le chai à Vincent Deturmeny, arrivé du domaine voisin de Suriane.
Avec un civet de lièvre ou un tajine d’agneau aux olives.
20 € (aussi en magnum)
13116 Vernègues – 04 90 59 13 16 – Site internet

Château de Calavon
La Réserve 2012

Le vignoble d’une cinquantaine d’hectares bénéficie d’un microclimat et du mistral qui assainit les raisins. Calavon élabore 60 % de rouges, principalement avec de jolis grenaches et de vieux carignans. Mais dans cette cuvée, on retrouve surtout les meilleures parcelles de syrah, de grenache et de cabernet sauvignon, pas encore officiellement en bio (la certification date de 2013). En vendanges manuelles, cet assemblage bénéficie d’un élevage de 16-18 mois en demi-muids qui fait les tanins soyeux sur une belle structure réglissée et kirschée et une finale acidulée, avec des notes torréfiées de noisettes et cacao et une pointe épicée.
Avec un agneau rôti aux herbes ou un pigeon farci.
22 €
13410 Lambesc – 04 42 57 15 37 – Site internet

Domaine Les Béates
Terra d’Or 2012 (Bio)

Le domaine est en bio depuis les années 80. C’était même l’un des domaines pionniers en biodynamie dès la fin du XXe siècle, quand il était entre les mains du père de Pierre-François Terrat, Jean-Pierre, et un dénommé Michel Chapoutier. Aujourd’hui, il est suivi à 100 % par Pierre-François selon les mêmes principes et le calendrier lunaire, mais il n’est plus certifié. Cette sélection parcellaire de vieilles vignes cinquantenaires à 200 mètres d’altitude, vendangées à la main, est un assemblage 40 % syrah, 30 % grenache et 30 % cabernet sauvignon, élevé en barriques et en pièces bourguignonnes pendant 18 mois, d’où une empreinte grillée-toastée sur des fruits noirs, cassis, réglisse, tabac et cacao et des tanins encore présents. Un vin puissant et concentré, vinifié à partir de levures indigènes, et à soufre minimal.
Avec un cuissot de chevreuil ou une entrecôte « marchand de vin ».
33 €
13410 Lambesc – 04 42 57 07 58 – Site internet

Château Vignelaure 2011
Dans les années 60, le domaine est racheté par le Bordelais Georges Brunet (ancien propriétaire de La Lagune), qui n’y faisait que des rouges, et en bouteille bordelaise, une première dans la région. Aujourd’hui, 45 % des vins sont toujours élaborés dans cette couleur, en cabernet sauvignon majeur. Associé à la syrah, le 2011 est élégant sur des arômes de cassis, réglisse, cuir et garrigue, plus fin que le 2010 encore sur la puissance. Les vins du domaine – qui appartient désormais à la famille scandinave Sundstrøm –, sont caractérisés par une belle fraîcheur, favorisée par une altitude de 400 mètres et d’importants écarts de température entre le jour et la nuit. Les vieilles vignes de 35-45 ans, vendangées à la main, sont depuis 2009 entre les mains de Philippe Bru. Il s’attache à dompter la belle acidité des vins par un élevage en barriques de 225-228 litres, dont un tiers neuves pendant 14 mois.
Avec un onglet à l’échalote ou une côte de bœuf au four.
26 € (aussi en magnum)
83560 Rians – 04 94 37 2110 – Site internet