C’est peu dire que le bio a la cote : alors que la consommation de vin en France baisse (-1,6% entre 2012 et 2017), celle des vins bio progresse de 3% en 2018 à plus de 115 millions de bouteilles et pourrait atteindre 207 millions de bouteilles dans 5 ans (+9,2%) d’après la prospective du syndicat des vins bio, Sud Vin Bio ! Dans son prochain numéro (sortie le 9 janvier), Terre de vins célèbre les meilleurs bio du Languedoc-Roussillon, à travers une sélection en 90 cuvées. Petit avant-goût avec quatre coups de cœur.

Château Parazols-Bertrou – Souffle des dieux 2016 (HVE)
Cabardès
14 €
16/20

Assemblage de vieilles vignes de syrah et de merlot, ce vin offre une bouche énergique, on croque un fruit plein, concentré et pulpeux, qui donne envie d’y revenir. On est séduite par son côté tous terrains, un vin de copains et/ou du week-end, à partager en famille et/ou entre amis. Le fruit séduit par son alliance entre le rouge et le noir, de la fraise écrasée à la gelée de cassis. La famille Bertrou joue à Parazols de la rencontre entre le climat méditerranéen et les influences atlantiques. La syrah et le merlot, parfaitement mûrs, célèbrent cette rencontre gourmande entre l’océan et la mer.
Un parmentier de confit de canard.

Château de l’Engarran – Quetton Saint-Georges 2014 (Terra Vitis)
Languedoc-Saint-Georges-d’Orques
21,50 €
16,5/20

Cette année encore, le château de l’Engarran nous a éblouis. Dans la cuvée Quetton Saint-Georges, la syrah sublime l’expression du terroir de Saint-Georges-d’Orques et son sol de galets roulés et de quartz rose et blanc. Le nez rayonne, solaire : la syrah bien mûre (80 % de l’assemblage, complétée à parts égales de grenache et de mourvèdre) s’exprime sur le cassis et le boisé intégré délivre un bouquet d’épices rares. La bouche est très terrienne et mêle des notes d’olive verte et de tapenade noire, de racines d’iris et de romarin, de cacao et de moka. Un délice à marier avec une gastronomie de caractère.
Un confit de canard et sa poêlée de cèpes.

Château Tour Boisée – Marie-Claude 2016 (AB)
Minervois
16 €
17/20

Parmi les domaines de référence historiques en Minervois, la Tour Boisée s’illustre par sa cuvée d’exception, Marie-Claude, assemblage de la trilogie grenache-syrah-carignan. Elle est située sur la commune de Laure, en cours de passage en Grand Terroir du Languedoc. Une grande cuvée tout en superlatifs : très belle attaque ronde, très méditerranéenne (fraise écrasée, mûre fraîche et gelée de fruits noirs, romarin), très belle évolution avec un boisé très bien maîtrisé, une extraction très douce pour des tanins très fondus, un vin très riche avec une très belle fraîcheur. Un délice, à la fois généreux et maîtrisé, sans forcer le trait.
Un gigot de sept heures aux petits légumes.

Château de Paraza – X 2016 (HVE)
Minervois
35 €
17,5/20

Le X rend hommage à la dixième légion de César, un temps stationnée en Narbonnaise. La cuvée se veut solide et puissante, à l’image de ce corps d’élite. Assemblage de syrah, grenache et mourvèdre, où la première domine, elle est élevée 12 mois dans un fût de 400 litres de chêne américain neuf. Cet élevage lui confère des arômes de girofle savoureux. On retient également son boisé particulièrement élégant et intégré et une matière dense, profonde, qui se libère à l’aération, une grande cuvée à carafer et à servir avec une gastronomie d’exception.
Un lièvre à la royale.