Ce soir, c’est le réveillon, et vous êtes en pleine élaboration du menu parfait. Celui dont vos convives parleront encore dans 15 ans, les papilles tout émues… Mais avez-vous pensé aux bulles ? Pour accompagner vos recettes nous vous proposons nos sélections de champagnes, extraits de notre hors-série Champagne, actuellement en kiosques.

De Sousa – Cuvée des Caudalies
17,2/20
48 €
Nous avions distingué l’an dernier la cuvée Mycorhize de la Maison De Sousa, coup de cœur absolu de notre dégustation. Cette année, c’est la Cuvée des Caudalies, 100 % chardonnay vieilles vignes (plus de 60 ans) de la Côte des Blancs, en bio et biodynamie, avec 50 % de vins de réserve perpétuelle. Le jury a relevé immédiatement son caractère très atypique. Sa forte personnalité aromatique est portée sur l’umami par la grâce d’arômes fermentaires et le fruit sur l’herbe coupée, voire le cerfeuil, accompagné de touches d’évolution de girolles et chanterelles fraîches. La bouche prend le contre-pied de ce bouquet aromatique riche, mais finement dentelé, avec un toucher gras, soyeux, délicieusement enrobant et beaucoup de mâche.
Avec un confit de canard et sa purée de céleri-rave.

Mandois – Brut Origine
16,5/20
30 €
Beaucoup de finesse dans ce bouquet aux arômes délicats de lait d’amande et de fleurs blanches et roses (freesia, rose ancienne, aubépine). En bouche, la fraîcheur repose sur l’assemblage de trois millésimes consécutifs (ici, 2012, 2013 et 2014), on est donc sur un champagne d’un tempérament fringuant avec quelques notes d’évolution qui lui apportent en complexité. Tous les jus sont issus des vignes détenues en propriété par la Maison Mandois, dont la même famille est propriétaire depuis 1735. À sa tête, Claude Mandois représente la 9ème génération.
Sur un blanc-manger aux pétales de roses.

Valentin Leflaive – Brut rosé
16,2/20
49 €
Fruit de l’amitié qui lie deux passionnés de leur terroir, Erick de Sousa, de la Maison champenoise éponyme, et le Bourguignon Olivier Leflaive, la gamme Valentin Leflaive a vu le jour en 2015. Ce champagne rosé, issu de pinot noir, est obtenu en pressurage direct. Il en résulte un rosé très très clair, la robe dorée à peine tachée. Le jury a salué la finesse de son nez, dans un univers aromatique rose tendre, entre eau de rose, loukoum et bergamote. En bouche, les accents floraux de rose s’affirment et côtoient un fruit rouge de framboise et un fruit blanc délicat de pêche de vigne.
Avec des loukoums en dessert.

Jeeper – Grand Assemblage
17/20
45 €
Issu d’un assemblage de raisins sélectionnés à travers 37 crus de toute l’appellation, ce vin est « une véritable photographie de la carte de la Champagne », résume l’équipe Jeeper. L’assemblage repose sur 60 % de chardonnay, 25 % de pinot noir et 15 % de pinot meunier. Il a emporté l’adhésion unanime de son jury pour ses qualités d’équilibre gourmand, sa finesse aérienne et sa longueur. « J’adore ! Tout me plaît dans ce champagne ! », exulte un juré très heureux, qui célèbre son « très joli fruit, à la fois croquant et fondant de tarte aux pommes sur lit d’amandes avec son feuilleté caramélisé et sa touche d’amandes effilées grillées ».
Sur une tarte aux pommes avec son lit d’amandes, bien sûr !