Certes, Noël et le réveillon de l’an sont passés. Mais est-ce une raison suffisante pour se priver de belles bulles ? Pour accompagner la fin de vos vacances (que nous espérons bonnes), nous vous proposons une dernière sélection de champagnes, extraits de notre hors-série Champagne, actuellement en kiosques.

Barons de Rothschild – Cuvée Brut
16,4/20
43 € (48 € en coffret)
Incontournable dans la galaxie des Barons de Rothschild, ce champagne (dont 40 % de l’assemblage repose sur des vins de réserve) est une réussite saisissante. Le bouquet aromatique mêle la fraîcheur de fruits et fleurs du registre des vins jeunes (acacia, poire, brugnon) à la maturité de touches de noisette et d’amande grillées, de brioche et jusqu’au sous-bois et à l’humus frais. La structure en bouche s’appuie sur une bulle parfaite, qui roule délicatement sous le palais.
Avec un œuf à la coque et au caviar.

Devaux – Cuvée D
17/20
38 €
À Bar-sur-Seine, la Maison Devaux défend fièrement les couleurs de la Côte des Bar. Sa Série D est une série d’excellence, bâtie sur des vins vinifiés en partie en barriques puis élevés au moins cinq ans en cave sur leurs lies. La Cuvée D est un brut multi-millésimes plutôt qu’un Sans Année et l’emblème de la Série D. Il contient un tiers de vins de réserve. Notre jury a salué cette alliance de fraîcheur et de maturité, nettement perçue et appréciée à l’aveugle. « Un champagne aromatique discret mais savoureux, une bulle fine et abondante, tout est fondu et harmonieux » note une jurée, conquise.
En apéritif sur des tempuras de feuilles du potager.

Bollinger – Special Cuvée

17,5/20
47 €
Coup de cœur en tête du peloton pour la troisième année consécutive, la Special Cuvée de Bollinger est une icône incontestée. Elle doit son nom à Georges Bollinger qui préféra l’appeler Special Cuvée, à l’anglaise, que BSA. Special indeed, son assemblage est issu à 85 % de Grands et Premiers Crus et élevé plus de deux ans sur lattes. Le jury salue sa profondeur généreuse, son somptueux bouquet de fruits mûrs (framboise, mirabelle, ananas, litchi), ses savoureux accents beurrés et toastés – prononcés sans être envahissants –, sa bulle onctueuse, sa superbe finale saline. « Pureté du vin, longueur d’un grand champagne », résume un juré.
Avec un jambon Pata Negra de Jabugo.