Il mourra à Saint-Estèphe ; sa patrie, sa terre. Le succès d’Henri Duboscq vient d’abord du fait qu’il aime son vignoble de Haut-Marbuzet. Le reste, c’est de la technique. « Mon vin me ressemble », répète-t-il à qui veut l’entendre. Et Dieu sait s’ils sont nombreux. Entre 20 et 30 000 personnes s’arrêtent chaque année dans ce coin perdu du Médoc. Très tôt, Henri Duboscq a eu le sens de la réception, cet homme de l’oral qui charme en citant Baudelaire ou Jules Roy. Pas seulement. Ce personnage est aussi une leçon de savoir-vivre, lui qui ne passe pas une journée sans « saucissonner » avec une coupette de champagne. Avec ce bagage, des neurones agiles et 60 hectares de terroir, Henri Duboscq a fait un grand vin populaire. Une prouesse doublée d’une intelligence commerciale. « J’ai tout fait pour être le vin préféré plutôt que le meilleur », déclare le Stéphanois. Voilà une belle leçon transmise à ses deux fils, Bruno et Hugues, qui continuent de tracer le sillon entre l’estuaire et l’océan. La maison enchaîne les millésimes de belle facture ; dans le plus grand classicisme de Saint-Estèphe. Racé, épicé, orgueilleux. Le 2013 (25,50 €) peut se consommer ce soir ; les autres demandent un peu plus de patience. La visite est gratuite.

— Infos pratiques

Adresse : 1 Rue Saint-Vincent

Code postal : 33180

Ville : Saint-Estèphe

Tél : +33 (0)5 56 59 30 54

Site : http://www.haut-marbuzet.com

Contacter l'établissement

Remplissez ce formulaire pour contacter directement l’établissement ou demander une réservation.*Champs obligatoires.

Commentaires (0)

Commenter

Pour laisser votre avis sur cet article Connectez-vous et rejoignez la communauté TERRE DE VINS

Se connecter Créer un compte