Photo : Michaël Boudot
Photo : Michaël Boudot

La seconde master class de ce 10e Bordeaux Tasting était consacré à la marque Riedel qui prouve, une fois de plus, que le choix du verre au moment de la dégustation est primordial.

Impossible de le nier, la démonstration est évidente : la forme du verre pour la dégustation d’un vin est importante. Et pour le démontrer de façon neutre et mécanique, tout de suite en début de master class, c’est de l’eau extrêmement fraîche qui est mise dans les 4 verres Riedel aux formes, volumes, et diamètres différents. Selon le type de verre utilisé, les zones les plus froides à l’intérieur de la bouche sont différentes. La démonstration est flagrante. Côté vin, il est étonnant de boire le même Château Couhins-Lurton blanc, à 90 % de sauvignon, dans deux verres Riedel différents, un verre sauvignon blanc Performance et un chardonnay Performance de forme plus ample pour aérer comme le ferait une carafe. Plus concentré, plus fruité et floral dans le verre dédié, il perd tous ces arômes dans le grand verre. Côté rouge, c’est vers un Mercurey 2018, « Le Printemps » Domaine Levert-Barault et un Margaux, Chateau Siran 2015 que se porte l’expérience. Inversés, les deux vins sont versés dans un verre pinot noir Performance à la légère forme de tulipe et un verre cabernet Performance. « le verre est la seule manière de transmettre et de maximiser l’expérience de dégustation » explique Victor Ulrich, directeur de Riedel France. Et c’est en effet ce que le dégustateur perçoit: un équilibre qu’offre le contenant. Dans leur verre dédié, ils révèlent chacun leurs arômes, leur puissance. Dans l’autre verre, ils gardent de leur splendeur, le verre n’est pas un réceptacle magique, mais il perd de son éclat.

C’est un véritable travail de haute couture que propose Riedel. La collection Performance est technologiquement avancée avec une surface interne ondulée et augmentée du verre, qui permet une perception du bouquet et de la saveur du vin plus intense.

Riedel, « c’est la jonction entre la bouteille et vos sens » que vous pouvez retrouver au rez-de-chaussée du palais de la bourse

Photo : Michaël Boudot