Au Mesnil-sur-Oger, Julien Launois imagine, crée et teste. Ce tout jeune vigneron revenu au bercail en 2009 est à la tête de 6 hectares et demi depuis 2013. A l’instar de ses fûts en lévitation – destinés à une vente aux enchères exceptionnelle – Julien veut surprendre.

Il ose. Julien Launois aime les défis c’est même ce qui l’anime quotidiennement. Aux côtés de Sarah, sa compagne, les jours se suivent et ne se ressemblent pas, ils sont même signe de renaissance. Jean-Pierre Launois, le père de Julien était récoltant-coopérateur, pas franchement le rêve de ce vigneron même s’il loue le travail du patriarche. D’ailleurs il a gardé les étiquettes des deux cuvées de sa gamme, « elles sont belles » et plaisent aux clients, ce qui suppose la logique suivante : si le nom du père Jean-Pierre est toujours visible sur les bouteilles, c’est bien Julien Launois, son fils, qui élabore les cuvées mais qui a choisi d’y apposer le prénom de Paul, son plus jeune et unique fils. Ce qui donne “Jean-Pierre Launois by Paul Launois” pour la marque RC. “Paul Launois” pour la marque RM. Aussi simple que ça.

« Monochrome » et « Composition », les deux cuvées – qui portent le nom du père et du fils Paul donc – deux 100% chardonnay donnent le ton. Dosé à 4g et 0,5g, le chardonnay (prédominant sur son exploitation) semble s’écarter de ses fondamentaux. Justesse, précision, la minéralité emboîtant habituellement le pas sublime le croquant du fruit. Ce sont des cuvées multi-sensorielles. En attendant, Julien s’autorise à millésimer tous les ans une de ses cuvées non par prétention mais dans une démarche d’apprentissage. “Les millésimes en Champagne sont forcément synonymes d’excellente récolte, mais certains n’ont pas un potentiel de garde suffisant. Ce que je veux montrer par là c’est qu’un millésime d’une année jugée médiocre évolue et se bonifie au fil des ans, j’apprends de mes terroirs pour mieux les révéler.” Il ose.

Single Barrel

La première année c’était 6, puis 10 et aujourd’hui 20.
Julien, qui s’intéresse à la chauffe des fûts, a demandé à Jérôme Viard, artisan tonnelier en Champagne de lui confectionner 20 pièces destinées à une vente aux enchères un peu spéciale. Des fûts, eux aussi un peu spéciaux puisqu’ils sont plus courts que les pièces champenoises traditionnelles (205 litres) atteignant une contenance oscillante entre 195 et 200 literes. La confiance ? ou plutôt l’inconscience comme il aime le rappeler, Julien Launois s’est lancé dans cette aventure en 2016. L’idée : permettre à ses clients et importateurs de réserver un fût pour y créer leur champagne sur mesure en choisissant le vieillissement et le dosage. Ainsi sur les 20 fûts, 10 – avec des niveaux de chauffe différents, avec ou sans bâtonnage – seront réservables.

Ces fûts qui semblent flotter ne sont pas là que pour faire beau. Passées les précautions d’hygiène, la surélévation de ses jolies pièces de bois permet d’apprécier l’évolution de la structure du vin grâce à un bâtonnage partiel généré par un léger balancement des fûts.

Deux des meilleures parcelles du Mesnil-sur-Oger ont été choisies pour la vinification de ses « Single Barrel 2018 ». Philippe Jamesse, ex-sommelier du Domaine des Crayères pendant près de 18 ans et aujourd’hui « nez libre » a été choisi comme parrain de cet événement.

« Si je devais synthétiser, chaque niveau de chauffe est un exhausteur de tension, il n’y a pas de marque externe à la matière énergétique première, simplement un échange où chaque fût acquiert sa personnalité, il s’agit de largeur et de profondeur, il s’agit aussi de strates gustatives où chacun sera sensible au savoir-faire et la confiance que le Domaine Paul Launois lui témoignera. »

216 bouteilles seront ainsi tirées, le vieillissement et le dosage laissés à chaque co-auteur. Ni plus ni moins que des cours d’œnologie revisités, le chardonnay et le bois remplacent le papier et l’analyse de l’homme le temps d’un instant.
Julien Launois, qui rêvait de faire son champagne, donne la possibilité à d’autres de le faire avec lui. « Single but together. »

Save the date : Vente aux enchères exceptionnelle – 14 juin 2019 à 18h

www.champagne-paul-launois.fr/singlebarrel/