Photo Frédérique Hermine.
Photo Frédérique Hermine.

La nouvelle association de 10 vignerons indépendants de Champagne, parrainée par le chef étoilé Arnaud Lallement, compte bien faire parler d’elle en faisant stand commun sur les salons et en organisant des rendez-vous accords mets & vins à thème.

Le nom de la nouvelle association champenoise ressemble à une chanson. “Champagne, Terroirs, etC…”, un slogan pour annoncer l’offensive de ces 10 vignerons indépendants* en ordre de bataille pour se faire connaître en France comme à l’export. Y compris en prenant quelques libertés avec la grammaire, les trois bulles finales peu orthodoxes après etc illustrant les bulles champenoises. « Ce qui nous rassemble, c’est la même vision, celle de faire notre vin de A à Z, de la récolte à la mise en bouteille, dans le respect de l’environnement » annonce Christine Scher (Champagne Piot-Sevillano), l’une des initiatrices du regroupement. « Il ne s’agit pas juste de s’associer pour la Champagne Week, l’opération de promotion qui se déroule tous les ans à l’automne à Londres et à New York, mais d’aller plus loin avec des événements qui montrent la diversité des régions et des champagnes sur le principe d’une philosophie, 10 identités » précise Luc Gaidoz (Champagne Gaidoz-Forget). « Notre association qui représente environ 600 000 bouteilles permet de proposer à un client de plus gros volumes en groupant les commandes et en offrant en prime de la diversité, explique Régis Poissinet du champagne éponyme. « Nous avons beaucoup de choses à raconter et nous comptons les développer notamment lors de rencontres autour d’accords mets & vins sur des thèmes comme le cigare, le chocolat, le caviar, le cinéma… des idées qui commencent toutes par C comme Champagne », précise la présidene Martine Loriot (Michel Loriot-Apollonis).

« Facile de faire tout un menu au champagne »

Cinq des dix vignerons ont déjà fait stand commun en novembre sur un salon des vins à Shanghai et un premier rendez-vous avec la presse française a eu lieu à l’Assiette Champenoise près de Reims (3 étoiles Michelin). Arnaud Lallement, grand amoureux du champagne, s’est imposé comme un parrain naturel de l’association. « Il n’y a pas d’accord parfait mais avec le champagne, les mariages fonctionnent à 80-90% et il est facile de faire un menu tout au champagne, estime le chef. Le challenge est de trouver une émotion, pour que le plat s’efface au service du vin. Il s’agit moins de jouer l’expérience que de profiter d’un moment festif ».

* Les champagnes membres de l’association se sont définis avec un mot clé :
Bergeronneau-Marion dans la Montagne de Reims (Innovant), Colin dans la Côte des Blancs (Délicatesse), Dauby Mère et Fille dans la Côte des Blancs (Féminin), François Secondé dans la Montagne de Reims (Autodidacte), Michel Loriot-Apollonis dans la vallée de la Marne (Virtuosité), Gaidoz-Forget dans la Montagne de Reims (Audace), Piot-Sévillano dans la vallée de la Marne (Rebelle), Régis Poissinet dans la vallée de la Marne (Meneur), René Jolly dans la Côte des Bar dans l’Aube (Tradition) et Xavier Leconte dans la vallée de la Marne et la Côte des Bancs (Précision).