Crédit photos : Maria Alberola
Crédit photos : Maria Alberola

Hier matin, 800 dégustateurs ont désigné les lauréats de cette compétition organisée par la Chambre d’Agriculture de la Gironde. Palmarès intégral à retrouver sur concours-de-bordeaux.com.

3000 m² dédiés, 200 jurys de professionnels et amateurs réunis pour déguster à l’aveugle 3 490 échantillons issus de 97 appellations aquitaines, 60 personnes dont 23 élèves du lycée agricole de Blanquefort mobilisés pour le bon déroulement de la compétition…. Ces statistiques impressionnantes sont à la hauteur de l’exigence qualitative du Concours de Bordeaux – Vins d’Aquitaine, qui s’est tenu hier matin au Palais des Congrès de Bordeaux. Au terme de la matinée de dégustation, 1049 vins ont été distingués, dont 421 médailles d’or, 463 médailles d’argent et 165 médailles de bronze.

Gage d’excellence, ces médailles sont convoitées par les producteurs pour leur aura. Elles sont en effet scrutées par les négociants, courtiers, acheteurs à peine le palmarès publié, et repérées par les consommateurs sur des linéaires. “Le concours de Bordeaux est un vecteur de qualité donc de vente” constate Véronique Smati, du château de Lionne (Graves), elle-même médaillée d’or cette année. Rien d’étonnant à cela, pour ce concours à la réputation bien assise, dont c’est la 62e édition, et qui s’évertue à coller au plus près aux tendances de consommation, notamment grâce à son mode de sélection, mixant professionnels du vin et amateurs. “Il faut savoir faire abstraction de ses goûts personnels pour juger, se mettre dans la peau d’un consommateur lambda et se demander ce qu’il attend de trouver” expose Marie-Louise Calvo, amatrice membre d’un club de dégustation toulousain depuis quinze ans et juré pour la deuxième année.
Rendez-vous en 2019 pour la 63e édition !