Orchestrée depuis 1956 par la Chambre d’Agriculture de la Gironde, cette compétition à l’organisation rigoureuse distingue chaque année le meilleur de la production de vin d’Aquitaine. Sa 62e édition se déroule ce samedi 12 mai à Bordeaux.

Toute la matinée de ce samedi, le Palais des Congrès de Bordeaux-Lac sera en ébullition. Près d’un millier de dégustateurs, professionnels du vin, mais aussi amateurs confirmés membres de clubs de dégustation, se prêteront au jeu de la dégustation à l’aveugle pour distinguer les lauréats du Concours de Bordeaux – Vins d’Aquitaine 2018. Lors de cette compétition – la plus grande de vin en France -, organisée par la Chambre d’Agriculture de Gironde, pas moins de 3494 vins s’affronteront cette année. Rouges, blancs secs ou doux, rosés ou clairets, crémants blancs ou rosés, les vins en lice sont issus de 96 appellations de Gironde, Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Landes, Gers et Tarn-et-Garonne. Parmi eux, seuls 30% se verront octroyer le précieux sésame : une médaille, garantissant qualité au consommateur et mise en valeur aux producteurs.

Si le concours est plébiscité tant par le grand public que par les professionnels, c’est notamment pour les garanties de sérieux qu’il offre à tous les stades de son déroulement. La grande messe de ce samedi n’est en effet que l’ultime stade d’un processus millimétré de bout en bout. Dès la première étape, « lorsqu’un viticulteur décide de présenter son vin, des agents mandatés par la Chambre d’Agriculture de la Gironde viennent directement chercher les échantillons à la propriété. Cette méthode est encore rare dans les concours, mais c’est pourtant une garantie que le jour de la dégustation, les dégustateurs goûtent bien le vin annoncé » explique Françoise Harrewyn, responsable de l’organisation du concours. Ces échantillons sont ensuite analysés au laboratoire de la Chambre d’Agriculture, afin de garantir la provenance du vin candidat et d’éviter toute fraude. Cette rigueur se perpétue ensuite tout au long du processus jusqu’à la dégustation finale à l’aveugle. L’anonymat des bouteilles est la règle, seul un numéro d’identification, l’appellation et le millésime étant visibles du jury. Les vins en lice sont jugés sur les trois derniers millésimes (sauf certains nécessitant un vieillissement plus long, médoc, haut-médoc, bordeaux supérieur, listrac…) Après une dégustation individuelle, les médailles d’or, argent et bronze sont octroyées sur décision collégiale.

Argument commercial
Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, l’obtention d’une médaille au Concours de Bordeaux est un argument commercial fort pour les producteurs, tant auprès des professionnels (négociants, acheteurs de grande distribution, cavistes, restaurateurs…) que des consommateurs. « Le jour même du concours, des viticulteurs sont déjà contactés par du négoce intéressé par leurs vins, affirme Françoise Harrewyn. Ces médailles sont également un critère de choix pour le consommateur, parfois perdu face au grand nombre de vins sur les linéaires. » Le prix accessible de ces vins primés, globalement entre 5 et 25 €, est également un attrait supplémentaire pour le consommateur.

Le concours et après…
Pour pousser plus loin la mise en valeur des vins médaillés, la Chambre d’Agriculture assure une importante promotion gratuite des lauréats : macaron apposé sur la bouteille facilitant l’identification et garantissent l’authentification pour éviter toute contrefaçon, opérations de communication en France lors de “Bordeaux Fête le vin”, sur le salon de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine, manifestations locales…, mais aussi à l’international, notamment en Chine. Chaque année depuis huit ans a lieu en novembre, dans le centre de la Chine, le « Festival des Vins de Wuhan ». A cette occasion, un concours est organisé dans les mêmes conditions que la version française. Les vins médaillés à Bordeaux sont redégustés par plus d’une centaine de professionnels chinois (acheteurs, importateurs, distributeurs…), et se voient octroyer des “Trophées Coup de Coeur” (27 sur 200 vins en compétition en 2017). Ces distinctions sont là encore un outil de promotion en France et en Chine, sur des salons professionnels (Vinexpo Hong-Kong, Bordeaux, Tan Jiu Hui Chengdu…) et auprès du grand public.

Ce samedi, le palmarès sera publié sur www.concours-de-bordeaux.com vers 14 h et affiché au Palais des Congrès. Restez connectés !