Suite à la parution de l’article publié le 16 avril dernier et intitulé “Jean-Luc Jamet, le nouveau Jamet de Côte-Rotie”, Monsieur Jean-Paul Jamet, du Domaine Jamet, entend apporter la clarification suivante :

“Il est édifiant de lire que Jean-Paul Jamet était cantonné au “commerce” seul, et à la vinification avec son frère.

Jean-Paul Jamet assurait et assumait, avec humilité et discrétion, la responsabilité de l’organisation et de l’exécution du travail dans les vignes, dans la cave, et la gestion du Domaine.

C’est d’ailleurs bien tout ce travail, fait d’arbitrages et de décisions prises au quotidien, qui fonde l’identité des vins produits par le Domaine Jamet depuis plus de 40 ans.

Il ne saurait y avoir d’ambiguïté entre un Domaine qui existe depuis plusieurs décennies, et dont l’identité et les vins n’ont jamais changé, avec un autre créé récemment, et dont tout le monde s’accorde à dire qu’il a un style différent.”