L’œnotourisme alsacien peut se réjouir. Des vignerons parient sur l’avenir en investissant dans des installations avant-gardistes. Visite du rooftop du domaine Joseph Cattin.

En plein cœur du village de Voegtlingshoffen, le Belvédère porte bien son nom. Dernier né des modernisations architecturales de la Maison Joseph Cattin, ce bar à vin et caveau de dégustation, offre une vue à 360° sur le vignoble, la plaine d’Alsace, les Vosges et la Forêt Noire. Vers Colmar et ses environs, l’endroit est un peu devenu The Place To Be pour boire un verre ou organiser un événement festif.

Pour Jacques et Anaïs Cattin, responsables du domaine et initiateurs du projet, ce nouvel outil permet surtout de développer l’œnotourisme, un secteur cher au jeune couple. “La Route des vins est la plus visitée de France, rappelle Jacques Cattin. Pour accueillir ce large public, nous développons de nouvelles activités ludiques autour du thème central du vin.” Ce concept a été pensé pendant deux ans avant l’inauguration de Belvédère en novembre 2017. “Les idées sont venues suite à différents voyages que nous avons fait dans d’autres vignobles du monde, explique Jacques Cattin. Là, nous sommes inspirés d’innovations pouvant être transposées ici.” Architecture novatrice, espace épuré, Cattin revisite complètement le caveau de dégustation traditionnel pour accueillir sa clientèle.

Mêler œnologie, histoire et gastronomie

Si parfois le Belvédère fait grincer des dents dans la région, ce bâtiment construit en grès jaune de Rouffach, verre et acier laqué cherche à s’intégrer dans le paysage et rappellent les couleurs du sol du Grand cru Hatschbourg voisin.

Dans ce lieu dédié au vin, déguster prend une autre dimension. Celle de mêler la découverte de la collection vinifiée par la maison à une visite de la cave ancienne, sise à quelques centaines de mètres de là, avant de découvrir celle inaugurée sous le Belvédère. «Nous pouvons accueillir 45% de la production dans ce nouveau bâtiment. Ce sont surtout les crémants qui sont entreposés dans cette cave semi-enterrée car leur stockage prend de la place.»

Depuis la terrasse rooftop, le paysage parle de lui-même pour comprendre l’histoire du vignoble et son fonctionnement. Celle d’une mosaïque de terroirs, d’un climat influencé par la barrière des Vosges, autant d’éléments qui donnent cette typicité aux vins alsaciens. Ayant à cœur d’accorder vin et mets, le Belvédère propose aussi des produits du terroir. Foie gras, charcuterie, fromages et chocolat, accompagnent le verre servi dans cet endroit hors du commun.

Du caveau à la cathédrale

Jacques et Anaïs Cattin ne sont pas les seuls à se lancer dans d’importants investissements financiers pour rendre leur outil de travail plus fonctionnel et attractif aux oenotouristes. Sur les hauteurs de Rorschwihr, la «cathédrale» durable de 15’000 m2 construite actuellement par le domaine Rolly-Gassmann accueillera aussi un espace de dégustation sur son toit.

Si leurs projets sont moins pharaoniques, d’autres vignerons indépendants donnent une touche très contemporaine à leur caveau de dégustation. A l’image de l’espace de vente de chez Bott Frères à Ribeauvillé, ou du Pavillon Geneviève du Domaine Robert Roth à Soultz.