Hier soir, en marge du salon professionnel Millésime Bio, l’interprofession des vins de la vallée du Rhône organisait une dégustation confidentielle animée par Bruno Quenioux. Caviste, tête chercheuse et inlassable “philosophe du vin”, ce dernier a sélectionné 17 cuvées bio représentant la diversité de l’offre régionale.

Il faut s’accrocher lorsque l’on commence à parler vin avec Bruno Quenioux. Passionnant, intarissable, l’homme qui a dirigé pendant près de vingt ans les caves du Lafayette Gourmet et tient désormais une cave, Philo Vino, dans le 5ème arrondissement à Paris, est un passionné capable de passer en une phrase de l’origine des brettanomyces à la force du Tao, tout en revenant aux oppositions scientifiques entre Louis Pasteur et Claude Bernard avant de citer Aubert de Villaine ou Emmanuel Giboulot. Bref, un authentique “philosophe du vin” qui ne cache pas sa préférence pour des vins purs, élancés, minéraux, exprimant la richesse de leur terroir et l’attention apportée par le vigneron à sa plante et son raisin. Hier, soir, Bruno Quenioux (qui a également signé pour Baccarat un verre à dégustation absolument remarquable) présentait, en marge du salon professionnel Millésime Bio qui se tient au Parc Expo de Montpellier du 26 au 28 janvier, une sélection de vins signée avec Inter-Rhône, l’interprofession des vins de la vallée du Rhône.

Près de 200 échantillons de côtes-du-Rhône bio ont été envoyés à l’interprofession et dégustés par Bruno Quenioux, qui en a retenu 17 (en rosé, blanc et rouge) à l’issue d’une sélection en trois étapes. Une sélection forcément subjective, qui présente une forte disparité de styles (des vins plus démonstratifs voisinant avec des vins plutôt sur la finesse) mais une certaine homogénéité qualitative, permettant d’avoir un “instantané” intéressant de l’offre de vin bio en côtes-du-Rhône – rappelons que le bio représente 12% des volumes de la région et a connu une augmentation de 43% de sa production en 2014.

Voici les 17 vins retenus.
En gras, les vins pour lesquels nous avons eu un véritable coup de cœur à la dégustation, qui se distinguent par leur réussite…

– Cellier des Dauphins – Rosé Bio 2013 (Grenache, Syrah). Prix indicatif : 3, 90 euros.
– Cave de Tavel – Différent, Rosé 2013 (Grenache, Cinsault, Carignan, Mourvèdre, Syrah, Clairette). Prix indicatif : 8, 65 euros.
– Domaine la Lyre – Côtes du Rhône Blanc 2013 (Grenache Blanc, Ugni Blanc, Viognier). Prix indicatif : 8, 90 euros.
– Domaine Lafond Roc-Epine – Lirac Blanc 2014 (Grenache, Roussanne, Viognier). Prix indicatif : 9, 60 euros.
– Domaine Saladin – Per El, Blanc 2013 (Clairette blanche et rose, Roussanne, Bourboulenc, Viognier, Marsanne, Grenache Rose). Prix indicatif : 17 euros.
– Château de Bosc – Jardin de la Reine, Côtes du Rhône Rouge 2012 (Grenache, Syrah). Prix indicatif : 16 euros.
– Château des Coccinelles – Rouge 2013 (Grenache, Syrah). Prix indicatif : 11 euros.
– Château Simian – Combe des Avaux Rouge 2012 (Grenache, Mourvèdre, Syrah, Cinsault). Prix indicatif : 7 euros.
– Domaine Saint-Préfert – Clos Beatus Ille, Côtes du Rhône Rouge 2013 (Grenache, CInsault). Prix indicatif : 10 euros.
– Domaine Chaume-Arnaud – Vinsobres, Rouge 2012 (Grenache, Syrah, Cinsault, Mourvèdre). Prix indicatif : 10 euros.
– Domaine Chaume-Arnaud – La Cadène, Rouge 2012 (Grenache, Syrah, Mourvèdre). Prix indicatif : 17 euros.
– Domaine de Dionysos – La Devèze, Côtes du Rhône Rouge 2012 (Grenache, Syrah, Carignan). Prix indicatif : 5, 50 euros.
– Domaine Fenouillet – Terres Blanches, Rouge 2012 (Grenache, Syrah, Mourvèdre). Prix indicatif : 8, 50 euros.
– Domaine Le Clos du Caillou – Les Quartz, Côtes du Rhône Rouge 2012 (Grenache, Syrah). Prix indicatif : 15 euros.

– Cave Gigondas – Les Primaires, Rouge 2012 (Grenache, Syrah, Mourvèdre). Prix indicatif : 17, 50 euros.
– Mas des Restanques – Gigondas, Rouge 2012 (Grenache, Syrah). Prix indicatif : 9, 50 euros.
– Balma Venitia – Domaine de Paparotier, Muscat de Beaumes de Venise 2012. Prix indicatif : 12-13 euros.

M.D.

BONUS – Trois vins sélectionnés par Anne-Sophie Thérond :

Mistral gagnant ! Soleil et vent rendent la vie rude aux vignes et aux vignerons des Côtes du Rhône, mais leur apportent un atout naturel pour produire des vins biologiques. Avec plus de 200 producteurs certifiés, les Côtes du Rhône deviennent la deuxième région française pour le vin biologique. Vignerons indépendants, caves coopératives et négoce s’y intéressent. Du caractère, en trois couleurs et une large gamme de prix, autant de raisons d’avoir la « Rhône attitude ».

Un rosé, Cellier des Dauphins, rosé bio 2013, AOP Côte du Rhône
Si vous aviez des préjugés sur cette ancienne maison de négoce, ses bouteilles et ses étiquettes rustiques, oubliez tout pour goûter ce rosé de syrah et grenache, un jus frais et honnête, du fruit gourmand et une finale vive. Un vin facile à ouvrir, en apéritif avec charcuterie, en pique nique avec tartes salées, à table avec des crevettes grillées ou des moules farcies.. le tout pour 3.90 € départ cave
www.cellierdesdauphins.com

Un blanc, Domaine Saladin, Per El 2013, AOP Côtes du Rhône Villages
Le Côte du Rhône blanc est rare, celui-ci en particulier. Production familiale de Saladin & Filles, vignerons-paysans à St Marcel d’Ardèche, Per El tisse une dentelle de cépages blancs méridionaux : clairette blanche et rose, roussanne, bourboulenc, viognier, marsanne, grenache rose. Vinifié sans intrants, c’est un vin subtil, structuré et long. Il donne envie de lui offrir des truffes d’hiver en brouillade, un mignon de veau aux girolles, un homard grillé…
17 € départ cave
www.domaine-saladin.com

Un rouge, Saint Prefert, Beatus Ille 2013, AOP Côtes du Rhône
Beatus Ille, bienheureux est celui qui le déguste. Nez poudré, doucement boisé et épicé, ce grenache de vieilles vignes pousse sur les galets roulés, tout près de Châteauneuf du Pape. Complexe avec ses tanins fins, tout en élégance, il s’accorde avec des chairs délicates et rosées, carré d’agneau rôti, ou faisan doré et juteux. A savourer jusqu’à la dernière goutte, avec son prix d’entrée de gamme pour ce terroir, 10 € départ cave.
www.st-prefert.fr