Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de “Terre de Vins” à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2019. Quatorzième étape : toujours en Provence, au cœur du Var.

Les demoiselles à multi-activités
L’ancien domaine des Grimaldi a été racheté en 2005 par Bernard Teillaud, propriétaire du château Sainte-Roseline, désormais sous la houlette de sa fille Aurélie. Le château des Demoiselles, autrefois domaine Saint-Michel d’Esclans, fait référence aux quatre filles du dernier comte de Provence, Raimond Bérenger, toutes devenues reines. Au bout de l’allée de platanes centenaires, la belle bastide du XIXe, aux couleurs toscanes, abrite cinq chambres d’hôtes et une suite (à partir de 170 €). Au retour d’une balade à pied, à VTT ou en quad au milieu du domaine de près de 300 hectares de bois, vignes et jardins, on peut visiter les caves avec dégustation commentée des cuvées du domaine, dans les trois couleurs et sous label « Vignerons en développement durable ». L’été, le château accueille une exposition art & vin, un concert de jazz, un apéritif musical, et en mai, la Foulée des Demoiselles, course pédestre de femmes sur 6 km, co-organisée avec l’association Athl’étique au profit de la lutte contre les cancers féminins (10-12 €). Possibilité de balade à vélo sur 4 km de pistes cyclables vers Les Arcs-sur-Argens, premier tronçon d’un itinéraire prévu sur une quarantaine de kilomètres en Dracénie.
Château des Demoiselles – 83920 La Motte
04 94 70 28 78 – www.chateaudesdemoiselles.com

À la ferme
C’est une ferme autant qu’un vignoble, avec un potager bio, une cinquantaine de chèvres, une fromagerie, des poules (d’ornement)… La belle propriété, rachetée il y a cinq ans par les Vignobles de Berne, dans la plaine des Maures, siège dans un magnifique cadre bucolique (parfois survolé par les avions de la base aérienne voisine). Tout a été rénové et restructuré pour ouvrir six appartements et trois chambres d’hôtes de charme (à partir de 95 €), autour d’une ferme-auberge dirigée par Bénédicte, maîtresse de maison passionnée, qui propose « une cuisine familiale de terroir » (menu à partir de 25 €, bouteille de Saint-Roux sur table à partir de 20 €). Un marché de produits locaux un dimanche par mois, belle boutique de vins et produits locaux avec plateaux de fromages et charcuteries à déguster en terrasse. Fromages, confitures, conserves maison à retrouver autour du petit déjeuner pantagruélique. Bientôt une boulangerie, une serre à légumes et un vignoble en conversion bio.
Château Saint Roux – 83340 Le Cannet-des-Maures
04 98 10 02 61 – chateausaintroux.com

La maison des papillons
L’homme d’affaires Yann Pineau, qui a racheté L’Escarelle, l’un des plus grands domaines viticoles du Var, est très investi dans l’environnement. En attendant de convertir tout le domaine en bio, il a mis en place avec la LPO (Ligue de protection des oiseaux) un programme de biodiversité reposant notamment sur l’installation d’une trentaine de nichoirs sur le domaine où volettent mésanges bleues, bergeronnettes grises, chouettes Athéna, etc. et sur la préservation des papillons dans le Jardin de Pacha. Visite guidée ou soirée safari dans le parc, cours de dégustation, ateliers cuisine, dégustation de la gamme d’une douzaine de vins dont cinq rosés. La Villa Engardin, avec ses six chambres, piscine, hammam et service de conciergerie, est privatisable à partir de 2 300 € pour un week-end.
Château de l’Escarelle – 83170 La Celle
04 94 60 09 98 – www.escarelle.fr

Un poète dans les vignes
Jean-Christophe Comor a fait un virage à 180° quand il a repris il y a une quinzaine d’années ce domaine du massif de la Sainte-Baume, à 400 mètres d’altitude, perdu au bout du long chemin de la Persévérance. Il en a fallu à cet ancien prof de Sciences Po, autodidacte, poète dans l’âme et érudit, pour restructurer le vignoble tout en gardant les vieilles parcelles de carignan et de cinsault. Il était en bio tendance nature dès le départ. Ses cuvées aux noms originaux (Autrement et Encore, Analepse, À bouche que veux-tu…) ont incontestablement du caractère. Un faible pour Analepse, à base de carignan blanc macéré au fruit éclatant (20 €), et le bandol Armourvèdre à 95% mourvèdre (21 €). Un joli bastidon récemment restauré avec coin terrasse et barbecue peut accueillir désormais 6 voyageurs au milieu des vignes (à partir de 80 € la nuit).
Domaine des Terres Promises – 83136 La Roquebrussanne
09 64 45 12 72

Blanc et rouge en terre de rosés
Daniel di Placido est l’un des artisans de la renaissance des Coteaux Varois et grand défenseur des blancs et des rouges sur cette terre de rosés. Le blanc sied d’ailleurs à merveille aux terres argilo-calcaires du Loou (labour en provençal) où ses vignes sont cultivées en bio depuis une douzaine d’années. C’est l’un des rares domaines des environs d’un seul tenant (60 hectares), qui produit jusqu’à 10 % de blancs. Dans le petit caveau attenant aux caves, on vous fera goûter autour de la table en bois L’Esprit de Blancs, à 70 % rolle complété de sémillon (9,75 €), ou le Vieilles Vignes, en rouge issu de grenaches cinquantenaires associés au mourvèdre majoritaire (12,25 €).
Domaine du Loou – 83136 La Roquebrussanne
04 94 86 94 97 – domaineduloou.com

Carnet Pratique

Où dormir

Château de Saint Martin
Cinq chambres d’hôtes dans leur jus, avec mobilier d’époque au château du XVIIIe des Rohan Chabot (à partir de 110 €). Festival Rire en Vignes chaque été sur trois jours avec possibilité de dîner sur place (billet + repas à partir de 35 €) et foodtruck dans un champ pour l’apéritif. Spectacle Vinoscénies dans la cave des foudres qui raconte l’histoire du domaine. Sur réservation, atelier de peinture au vin, balades en vélo, quad, gyropode… Dégustations mets-vins avec fromage ou chocolat proposées par la comtesse Adeline de Barry.
83460 Taradeau – 04 94 99 76 76 – chateaudesaintmartin.com

Où manger

Chez Bruno
Restaurant spécialisé dans les truffes devenu incontournable. Le plat d’anthologie, c’est une pomme de terre accompagnée d’une crème de truffe et de melanosporum râpée. Un endroit magique, niché dans une belle bâtisse provençale, jolie carte des vins de Provence, accueil et décor chaleureux (menu unique à partir de 78 €). Quelques chambres joliment décorées à partir de 185 €, à tester ne serait-ce que pour prendre le petit-déjeuner truffé le lendemain matin (45 €).
83510 Lorgues – 04 94 85 93 93 – www.restaurantbruno.com

Incontournables

Caveau des vignerons de Taradeau
Belle boutique, à l’accueil souriant, des vignerons de Taradeau, ouverte tous les jours même le dimanche matin l’été pour les vins de la gamme et les produits régionaux. Un 2ème point de vente, à Cogolin près de Saint-Tropez. Dégustation commentée des vins à partir de 6 personnes dans la jolie cave voûtée. À goûter, les côtes-de-provence, l’aromatique rosé Prestige à 80 % grenache (7,05 €) et l’Oppidum blanc, floral et fruité aux arômes exotiques (7,05 €).
83460 Taradeau – 04 94 73 02 03 – www.vigneronsdetaradeau.fr

Château Font du Broc
Le propriétaire est un fou de vins et de chevaux. Le domaine viticole est donc aussi un paradis équestre, abritant un élevage de pur-sangs lusitaniens. À ne pas manquer, l’ancien cloître avec sa toiture en poutres apparentes et sa magnifique cour intérieure aux colonnes de marbre (privatisable pour mariages ou séminaires), les jardins à la française ponctués de bassins et fontaines, et le chai-cathédrale à 20 mètres sous terre avec ses barriques sous les voûtes de pierre cisterciennes. Visite 10 €/pers., dégustation gratuite. Expositions, concerts, marché de Noël, journée de la truffe…
83460 Les Arcs-sur-Argens – 04 94 47 48 20 – www.chateau-fontdubroc.com

Maisons des Vins
La Maison des vins des Coteaux varois en Provence, dans l’enceinte de l’abbaye de La Celle, présente 200 références venant de 70 vignerons. Chaque semaine, une sélection de plus d’une vingtaine de vins à déguster.
À La Maison des Côtes-de-Provence, une vinothèque de 800 vins vendus à prix producteur, dégustations gratuites et commentées dans le caveau climatisé, et une sélection de 16 vins à déguster par semaine, cours d’initiation à la dégustation de 3 h chaque deuxième samedi du mois (45 €/personne), initiations d’une heure les jeudis d’été de juillet à mi-septembre (10 € avec bon d’achat de 5 €).
Maison des Coteaux-Varois-en-Provence – 83170 La Celle – 04 94 69 33 18 – www.coteaux-varois.com
Maison des Vins des Côtes-de-Provence – 83460 Les Arcs-sur-Argens – 04 94 99 50 20 – www.maison-des-vins.fr