Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de “Terre de Vins” à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2019. 25ème étape : la Charente Maritime.

Bio et bon
Son terrain de jeu fait une cinquantaine d’hectares situés au cœur de l’île d’Oléron. En 1994, Pascal Favre a franchi le Rubicon en passant en bio et son audace a fini par porter ses fruits. « Au début ce fut mal vu, il a fallu convaincre ma clientèle et puis désormais de nouvelles personnes viennent me voir pour ça, ça évolue très vite », explique-t-il, avant d’ajouter : « Plutôt que de dépenser de l’argent dans une communication pour se dire raisonné, ce qui ne veut rien dire, il vaut mieux mettre notre énergie à observer et à travailler nos vignobles. » Car, aux vignobles Favre, c’est bio et en plus c’est bon ! La gamme va des vins blancs de sauvignon, de sémillon et de colombard à des vins rouges de merlot (vins à partir de 4,20 €) en passant par des pineaux-des-charentes (à partir de 8,40 €). Aujourd’hui, la demande la plus forte est celle des vins et ce viticulteur insulaire vend 100 % de sa production au domaine où, tous les jeudis matins du 15 juin au 15 septembre, il propose des visites gratuites du vignoble et du chai. « On prend le temps de parler et il s’ensuit naturellement une dégustation », dit-il… Voilà une raison supplémentaire de se rendre sur cette charmante et (encore) sauvage île d’Oléron avec une nuit ou deux, non loin, chez Sidonie (cf. carnet pratique).
Vignobles Favre – 17310 Saint-Pierre-d’Oléron
05 46 47 05 43

Il rêvait d’un autre monde
Le catalogue est à tomber, Guilhem Grosperrin est un furieux. C’est d’une phrase la meilleure façon de convaincre tous les amateurs de spiritueux de se rendre dans les chais et à la boutique basés à Saintes, d’autant que cette cité, à cheval sur la Charente, est très belle. Guilhem a d’abord attrapé le virus de son père et puis, avec sa sœur Axelle, les voici devenus les meilleurs experts en cognacs millésimés de la région. La cave regorge aussi de trésors de France et du monde. Concernant la gamme Grosperrin, vantons une trouvaille de l’année 1971 (230 €). C’est une petite-champagne d’Archiac, un brut de fût qui titre à 48,5°, qui nous emmène dans l’univers de la boîte à cigare, de l’abricot sec et de l’eau-de-vie de prunes. Grandiose !
Visite : 5 € remboursés en cas d’achat en boutique.
Grosperrin –17100 Saintes
05 46 90 69 03 – www.lagabare.com

Le goût des choses
Élodie et Laurent Vallet conduisent avec brio une affaire familiale d’une centaine d’hectares en Petite Champagne. Non seulement ils élaborent de superbes cognacs, mais aussi depuis quelques temps de magnifiques gins OSMOZ (32,90 €) à base d’eau-de-vie de raisins bien sûr. Pour en revenir au cognac, il faut se dire que le meilleur cadeau est celui que l’on aimerait s’offrir. Alors, le choix se porte sur l’Héritage Louis Vallet L50 (168,50 €), une pépite parmi les pépites du cognac. C’est un bijou de puissance et de complexité qui rappelle combien la Petite n’a rien à envier à la Grande Champagne. Trois formules de visite (de gratuit à 10 €), à l’image des propriétaires : sympathiques et généreuses.
Château de Montifaud – 17520 Jarnac-Champagne
05 46 49 50 77 – www.chateaumontifaud.com

Bertrand tutoie les sommets !
Dans la vie, il y a les racines et les ailes. Ces dernières s’appellent Samuel, Thérèse et Seph, la nouvelle génération aux commandes de ce superbe vignoble basé à Réaux-sur-Trèfle, sur des sols calcaires qui font la réputation de la Petite Champagne. Pour les racines, accompagnés d’un Norvégien geek du cognac, ils sont allés les chiner dans le chai « neuf » où, contrairement à son nom, sommeillent les plus vieilles eaux-de-vie. Il en ressort un lot exceptionnel de 500 bouteilles seulement que le grand-père Raymond Bertrand avait distillé. Descendu naturellement à 47,8° et non filtré, ce cognac est une bombe de complexité, la définition parfaite du rancio. Avis aux collectionneurs ! Cognac Héritage série limitée : 240 € les 70 cl.
Cognac Bertrand – 17500 Réaux-sur-Trèfle
05 46 48 09 03 – www.cognac-bertrand.com

Beaulon : la beauté et l’envie
Cette propriété mérite une attention particulière. En sus d’être un havre de paix, elle est non seulement très riche d’histoire et empreinte d’un homme qui consacra une vie à sa renaissance : Christian Thomas. Nous sommes sur l’estuaire, à l’extrémité ouest du vignoble de Cognac. Le château en impose, ainsi que son immense parc aux fontaines bleues. Quelque 10 000 amateurs franchissent l’entrée chaque année… Après la balade, la visite aboutit dans la distillerie avec une dégustation des produits, à commencer par les meilleurs pineaux de la région. Sans oublier quelques pépites de cognac, comme le millésime 1980 (298 €), une rareté… Visite : 6 €.
Château de Beaulon – 17325 Saint-Dizant-du-Gua
05 46 49 96 13 – www.chateau-de-beaulon.com

Carnet pratique

Les Incontournables

CHRISTOPHER COUTANCEAU
Le cuisinier-pêcheur aux deux macarons a une carte des vins à la hauteur de la cuisine. Menu signature à 160 €.
17000 La Rochelle – 05 46 41 48 19 – www.coutanceaularochelle.com

COMPTOIR DU MARCHÉ
Ce restaurant est une heureuse escale gastronomique où il faut réserver… Menu du marché à 17 €.
17500 Jonzac – 05 46 48 35 95 – www.comptoir-du-marche.net

COGNAC ONLY
C’est le paradis du cognac, des centaines de référence.
17000 La Rochelle – 05 46 56 23 50 – www.cognac-only.com

DOMAINE PIERRE GAILLARD
C’est une discrète adresse où les pineaux-des-charentes sont exceptionnels et très accessibles…
17240 Clion-sur-Seugne – 05 46 70 45 15 – pineaugaillard.free.fr

Bien déguster

AU VIEUX BOIS
Un nouveau restaurant perdu dans la campagne qui propose des plats traditionnels et copieux. Menu du midi à 14 €.
17520 Saint-Ciers-Champagne – 05 16 05 09 24

RESTAURANT 29
C’est une récente adresse qui cartonne par la fraîcheur de ses produits. Menu du midi à 15 €.
17100 Saintes – 05 46 96 71 72 – www.restaurant29.fr

LE CHA’BERNET
En période estivale, tous les mardis soirs, le marché nocturne s’installe devant ce bar à vin très très sympathique.
17130 Montendre – 06 77 47 28 92

LA CAVE CHRISTOPHE
Le caviste Christophe Guédon multiplie les références !
17500 Jonzac – 05 46 48 28 28

Bien dormir

LA FERME DE SIDONIE
Il faut rester dormir dans l’île d’Oléron, de préférence dans ce havre de paix. À partir de 80 € la nuitée.
17310 Saint-Pierre-d’Oléron – 05 46 75 94 53

LA CANNONERIE
En pleine Petite Champagne, des Anglais vous reçoivent en première classe !
17500 Réaux – 05 46 04 50 88 – www.lacannonerie.com

DOMAINE DES VIGNIÈRES
Pour une nuit ou plusieurs, dans des roulottes au cœur du vignoble du cognac. Autour de 90 € la nuitée.
17500 Saint-Maurice-de-Tavernole – 06 88 36 41 97 – www.domaine-des-vignieres.com