Le numéro 61 de Terre de Vins sort cette semaine dans les kiosques. La rentrée se fait en fanfare avec une interview de Thomas Dutronc, musicien épicurien. Au sommaire également : foires aux vins, escapade dans le Ventoux et en Hongrie, saga en Alsace, entretien avec deux grandes figures du Rhône que sont Marcel et Philippe Guigal, escale gourmande en Isère…

“Rien n’est si contagieux que l’exemple”. Ce sont avec ces mots de La Rochefoucauld que Rodolphe Wartel, directeur de Terre de Vins, conclut son éditorial du nouveau numéro qui sort cette semaine dans les kiosques. Un éditorial engagé, qui aborde les défis environnementaux, sociétaux mais aussi éthiques qui se dressent devant les acteurs de la filière vin. Une façon d’entamer la rentrée sur les chapeaux de roues, mais aussi en musique grâce à Thomas Dutronc, invité d’honneur du magazine : un artiste nomade pour qui la musique s’accorde forcément avec les amis et les soirées à refaire le monde – et pour qui le vin n’est jamais loin.

Autre interview passionnante avec Marcel et Philippe Guigal, deux figures de la vallée du Rhône qui perpétuent une tradition d’excellence familiale. Famille encore avec notre saga dédiée au clan Hugel, dont le nom contribue au prestige mondial des grands vins d’Alsace. Famille, enfin, celle des vignerons du Rhône méridional qui font vivre l’appellation Ventoux et incarnent une “nouvelle génération décomplexée”. Cette vallée du Rhône plurielle, qui sera à l’honneur lors de l’événement Lyon Tasting organisé par Terre de Vins les 19 et 20 octobre prochains, elle sait aussi se faire gourmande, comme l’illustre l’escale gastronomique au Zinc, à Grenoble – une adresse saluée par le palmarès du Tour des Cartes 2019.

Foires aux Vins : 250 bons plans

Le plat de résistance de ce nouveau numéro est, rentrée oblige, le dossier consacré aux foires aux vins d’automne. La rédaction de Terre de Vins a passé au crible les catalogues des principales enseignes (grande distribution, chaînes de cavistes, opérateurs de la vente en ligne) et a sélectionné 250 bouteilles, de 3 à 200 €. Le cahier dégustation se complète de pépites du Beaujolais, d’idées d’accords autour du rognon de veau et du crottin de chavignol, d’un “duo de bios” 100% rosé de Tavel, d’une verticale de Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, et enfin de la nouvelle rubrique dédiée aux cocktails à base de spiritieux.

Quoi d’autre au sommaire ? Une “world escapade” en Hongrie sur les terres du Tokaj, le nouveau chai du château de Ferrand à Saint-Emilion, toutes les actualités de la Champagne et de l’Occitanie, l’école du vin de Jacques Orhon qui s’intéresse au mourvèdre, l’ancien rugbyman Yannick Jauzion devenu vigneron, les lieux du vin, des idées de livres et accessoires, et bien sûr la chronique de Pierre Arditi. 132 pages bien remplies pour attaquer la rentrée du bon pied !

Terre de Vins n°61, 132 pages, 6 €. Abonnez-vous en suivant ce lien.