(photo Quentin Petit)
(photo Quentin Petit)

Cent flacons, pas un de plus, voici une véritable série limitée pour une collaboration entre un producteur de cognacs, l’artisan Pablo Ferrand, le musicien Rhino et le graffeur Luc René Loumeaud. Le résultat est stupéfiant, c’est bon, c’est beau, ça sonne juste et ça claque.

Terre de Vins oblige, Pablo Ferrand d’abord. Il est connu à Bordeaux et à La Rochelle pour diriger deux boutiques essentiellement consacrées au cognac, Cognac Only, et un site du même nom. Mais avant tout cela, Pablo détient un petit vignoble familial indépendant. Le domaine Pierre de Segonzac compte 7 hectares en Grande Champagne. Cette série limitée est un VSOP qui sort de ses chais, réduit à l’eau de source de Gensac La Pallue. Comme toujours, fidèle à l’esprit Pierre de Segonzac, c’est une eau-de-vie distillée sur lies très complexe, riche, un cognac de terroir. Sinon, Pablo Ferrand marche sur ses 37 ans, il est de la famille des créatifs et des survoltés, il est fou de musique électronique, d’où le présent projet. « Dans un monde où tout ou presque est réduit aux échanges monétaires, où s’offrir les services d’un grand chef étoilé, d’une star du grand écran ou d’un sportif en forme se résume à la taille du chèque à faire, nous voulions montrer qu’il est encore des projets juste pour le plaisir de collaborer ensemble, explique-t-il. Cette bouteille a requis presque un an de travail de la sélection du liquide aux accords des trois participants. Nous voulions toucher un nouveau public fan de créations originales et de projets dit naturels ».

Rhino, lui, est un beatmaker anglais. Après avoir évolué dans des groupes de Hip Hop, de Soul et de Funk, il est passé à la musique électronique. Rhino est un hommage à l’animal sur lequel il y a trop de préjugés. « You Got Something » est un de ses titres phares. Il vit en France et collabore notamment avec MF DOOM. A part ça, il aime le cognac. Luc René Loumeaud enfin, il est du millésime 92, originaire de la région de Cognac. Il a découvert le graphisme à Angoulême et il est désormais basé à Bordeaux où il dessine notamment pour la publicité. Il signe le magnifique Rhino sur la bouteille, c’est la classe, comme le reste de l’étiquette. A ce sujet, avec le QR code sur la contre-étiquette, on peut télécharger gratuitement 4 musiques originales de Rhino Music sur son site. Et le prix de la bouteille de 70 cl, 55 €, n’est pas une boutade…