Dans l’effervescence des Primeurs, l’équipe du prix Raisin vient de consacrer le vigneron blayais Julien Bonneau au bar du CIVB. Son vin est sorti premier à la suite d’une dégustation à l’aveugle sur l’AOC Blaye Côtes de Bordeaux avec des flacons à moins de 10 €.

“Je m’étais renseigné sur ce prix, je souhaitais y participer, le jour même de la dégustation j’ai reçu un coup de fil”, explique Julien. Il faut reconnaître que c’est une aubaine puisque la récompense est conséquente. L’équipe du Prix, constituée d’un consultant (Olivier Dauga), d’un chef (Jean-Pierre Xiradakis), d’un tonnelier (Jean-Christophe Varron de la société Vinéa), d’une communicante (Brinda Bourhis), d’un créateur de site (Frédéric Jouffreau), d’un vendeur de produits œnologiques (Philippe Guillomet de la société Laffort) et d’un négociant (Jean Fleury), s’engage à lui prêter main forte.

Au final, durant un an, Julien Bonneau va bénéficier de l’aide de chacun de ces acteurs du vin. “C’est un très bel accompagnement pour me faire connaître et progresser dans l’élaboration du vin”, se félicite le propriétaire du Château Haut-Grelot Côteaux de Méthez. Voilà une belle initiative de parrainage mettant à l’honneur ces “petits” vins non spéculatifs qui sont achetés et bus tous les jours dans le monde.

Jean-Charles Chapuzet