Le conflit qui règne en Ukraine depuis l’envoi des troupes russes par le président Vladimir Poutine a suscité un élan de solidarité mondial, auquel participe également la filière vin. Quelques exemples d’initiatives annoncées aujourd’hui.

La filière vin n’est pas à l’écart des soubresauts du monde, des conflits géopolitiques et des drames humanitaires, loin s’en faut. Face au déferlement de la guerre sur l’Ukraine, aux portes de l’Europe, menée par les troupes russes, plusieurs initiatives solidaires se sont fait entendre. Laurent Fortin, Directeur Général de Château Dauzac (grand cru classé de Margaux), est également consul Honoraire d’Ukraine en Nouvelle Aquitaine, lance un appel à la solidarité sous la forme d’une vente aux enchères en partenariat avec iDealwine. « Quand j’ai accepté mes fonctions consulaires par amour pour ce beau pays si proche de la France et des valeurs européennes, je n’imaginais pas – personne ne pouvait imaginer – que la guerre serait à nos portes, avec ses cortèges de réfugiés et ses désastres humanitaires. A l’époque où on parle de responsabilité sociale et de RSE, j’en appelle à l’engagement citoyen de la filière pour soulager ce peuple ami en détresse« . Les domaines désirant participer à cette opération, en fonction de leurs moyens et leurs idées, peuvent adresser leurs lots dès à présent et jusqu’au 21 mars au château Dauzac (1 avenue Georges Johnston, 33460 Labarde). Les grands contenants seront en particulier bienvenus. Château Dauzac les regroupera pour les envoyer à iDealwine, qui fera démarrer la vente le mercredi 30 mars pour une durée de dix jours. Tous les lots seront mis en vente au prix symbolique d’1€ et l’ensemble des recettes sera reversé à l’association humanitaire Ukraine Amitiés.

De son côté, le groupe Primum Familiae Vini (PFV), qui réunit 12 grandes familles internationales du vin, a annoncé ce matin une donation de 25 000 euros au comité international de la Croix Rouge, en précisant que « chacun des membres de PFV prendra sa part dans son pays pour aider le peuple ukrainien dans cette crise« . Les membres de PFV sont : Marchesi Antinori (Toscane), Baron Philippe de Rothschild (Bordeaux), Joseph Drouhin (Bourgogne), Domaine Clarence Dillon (Bordeaux), Egon Müller Scharzhof (Mosel), Famille Hugel (Alsace), Pol Roger (Champagne), Famille Perrin (Rhône), Symington Family Estates (Portugal), Tenuta San Guido (Toscane), Familia Torres (Espagne) and Vega Sicilia (Espagne – Ribera del Duero).

Enfin, c’est en Ukraine que la solidarité la plus urgente se fait sentir : nous en parlions ici il y a quelques jours, le domaine Kolonist, fondé par l’ancien Ministre de l’Énergie Ivan Plachkov dans la région d’Odessa et suivi par le consultant bordelais Olivier Dauga, est en première ligne face à la guerre. Aux dernières nouvelles, la propriété a ouvert ses portes aux réfugiés qui fuient les combats et espèrent rejoindre l’Europe via la Bulgarie ou la Roumanie, et participe à l’envoi d’aide alimentaire aux compatriotes restés à Kyiv.