(photo Pays d'Oc IGP / Domaine la Vivarelle)
(photo Pays d'Oc IGP / Domaine la Vivarelle)

Les vendanges se terminent pour les vins Pays d’Oc IGP. Le président Jacques Gravegeal analyse cette campagne avec satisfaction, tandis que les vignerons saluent un millésime de très belle qualité.

La quantité est en baisse, mais avec une excellente qualité : “cette année, la région Languedoc-Roussillon a été impactée par le gel, la grêle, le coup de chaud (qui a particulièrement brulé les vignes qui avaient été traitées) et une très longue sècheresse. Après les récoltes basses de 2016 et 2017, 2018 a donné une récolte normale. 2019 démarrait sur cette promesse, mais avec les aléas climatiques, ce sera forcement moins. Par contre, l’état sanitaire est remarquable pour tous, il n’y pas eu de maladie. Les raisins ‘épargnés’ sont d’une maturité et d’une qualité exceptionnelle…Nous connaitrons le chiffre définitif en octobre, mais la baisse en volume va être compensée par de nouveaux arrivants’.

Parmi les cépages, cabernet-sauvignon et merlot s’en sortent bien : “c’est assez hétérogène, les cabernets-sauvignons et les merlots ont bien résisté sur certaines zones, sur d’autres moins, mais de façon générale, ils ont été plantés sur des sols fertiles, avec une compensation en eau, ils se sont donc bien comportés. Les cépages traditionnels régionaux, plantés sur des zones plus arides, ont plus souffert de la sécheresse, mais le grenache réagit bien dans ce contexte. D’une façon générale, les comportements sont très hétérogènes suivant les zones, aussi c’est difficile d’évaluer avec précision à ce jour”.

A la Provenquière, un 2019 qualitatif

“Nous avons terminé avant hier, le 1er Octobre”, témoigne Brigitte Robert, vigneronne au Domaine de la Provenquière à Capestang (34) et spécialiste des vins de cépages. “Nous avions démarré avec le pinot gris, le 20 août, puis le 25 les chardonnay et sauvignon ont suivi, et enfin nos autres cépages blancs. Oui la quantité est en recul, mais par rapport à 2018, le bond en avant de la qualité est incontestable. C’est du bonheur dans la cave ! C’est quand même un millésime compliqué, il faut de la tactique et bien suivre chaque cépage : super réussite sur sémillon, viognier et colombard, stabilité pour nos chardonnays, toujours à l’aise sur notre terroir, nette progression pour nos sauvignons. En rouge on goûte super bien malbec et marselan, nos syrah sont à l’équilibre et pour les cabernet et petit verdot, patience ça travaille, mais ils nous font déjà de l’œil ! On a eu 50 mm de pluie en deux fois en septembre, cela a tempéré les degrés des rouges. Au final, on est content”.

Domaine de la Provenquière
34130 Capestang
04 67 90 54 73
Présent à Lyon Tasting les 20 et 21 octobre

Propos recueillis pas Anne-Sophie Thérond et Sylvie Tonnaire