Le 17 juin 2018, se tiendra à Genève la vente aux enchères de l’une des plus belles caves privées de France, celle du Domaine Henri Jayer. Soit 1 064 bouteilles et magnums, répartis en 215 lots, dont certains estimés plusieurs centaines de milliers d’euros.

Décédé en 2006, Henri Jayet, surnommé “le maître du pinot noir”, est une véritable légende du vignoble bourguignon, reconnu dans le monde entier pour la qualité des ses vins (notamment sur sa parcelle du Cros-Parantoux, acquise après les Seconde Guerre mondiale) et pour son influence sur les techniques de vinification. 12 ans après sa mort, cette vente aux enchères est donc un événement majeur pour les amateurs et collectionneurs de vins.

Tout au long de sa vie, Henri Jayer a assemblé une collection personnelle hors-norme. Cette vente aux enchères, orchestrée par Baghera/wines, présentera ainsi 855 bouteilles et 209 magnums, aux millésimes s’étalant de 1970 à 2001, parmi lesquels quelques-uns des climats les plus réputés de Bourgogne : Vosne-Romanée Premier Cru “les Brûlés”, Nuits-Saint-Georges, Richebourg Crand Cru, Échezeaux Grand Cru…

Trois lots devraient plus particulièrement affoler les acheteurs :

Lot 160 : une verticale de 15 magnums de Vosne-Romanée 1er Cru, Cros-Parantoux, de 1978 à 2001,
estimé entre 240 000 et 415 000 euros.
Lot 93 : 12 bouteilles Vosne-Romanée 1er Cru, Cros-Parantoux 1985, estimé entre 100 000 et 170 000 euros.
Lot 202 : une verticale de 12 bouteilles de Echézeaux Grand Cru, de 1976 à 1999, estimé entre 35 000 et 70 000 euros.

À vente exceptionnelle, “mesures” exceptionnelles : chacun des flacons bénéficiera du système de protection ProofTag, permettant à l’acquéreur d’identifier et d’authentifier chaque vin. De plus, les bouteilles et magnums seront présentés en caisses bois d’origine, marquées du Domaine Henri Jayer, et réalisées exclusivement pour cette ultime vente.