Le numéro 61 de Terre de vins est dans les kiosques, avec notre sélection des Foires aux vins : 250 bons plans de 3 à 200 €. Découvrez quatre de nos coups de cœur, repérés par nos dégustateurs parmi les cavistes en ligne.

CDISCOUNT (jusqu’au 30 septembre)
Domaine de Fabrègues – Le Coeur 2016 (rouge)
Languedoc-Pézenas
8,99 € (À boire)
Carine Pichot vient d’une famille de bouchers de Saint-Étienne mais est tombée amoureuse d’un vigneron languedocien et en 2005 d’un domaine qui ne produisait pas encore de bouteilles. Elle y a apporté sa patte en travaillant les sols et en vinifiant des sélections parcellaires sur une dizaine de cépages. La jeune femme a su mettre son sourire et son dynamisme dans cet assemblage syrah-carignan très aromatique sur les notes de cassis, de mûre et de réglisse enrobées dans des tanins veloutés et un léger boisé, tout en finesse.

VINATIS (jusqu’au 7 octobre)
La Chablisienne 2015
Chablis 1er Cru Côte-de-Léchet (blanc sec)
16,99 € (À boire et à garder)
La Côte de Léchet n’est certainement pas le plus célèbre des premiers crus de Chablis. Raison de plus pour en découvrir toute la magie sur ce millésime 2015 qui avait été marqué par la chaleur. Mais les grands terroirs ont cette capacité à s’exprimer aussi élégamment dans des conditions complexes. Les sols du kimmeridgien apportent une précision et une droiture aux vins que l’on retrouve dans cette bouteille. Outre les arômes de fruits blancs délicats, c’est bien la texture de bouche, nette et franche, qui interpelle. La finale est cristalline et démontre une fois de plus tout le savoir-faire de cette grande maison qu’est La Chablisienne.

WINEANDCO (jusqu’au 7 octobre)
Château Olivier 2008 (rouge)
Pessac-Léognan
29,90 € (À boire)
Le château Olivier, au milieu des bois, bénéficie d’un joli terroir de cabernet sauvignon, majoritaire dans ce grand cru de Graves où il est associé au merlot et dans un millésime prêt à boire. Les vins du domaine – dans la famille Bethmann depuis le XIXe –, ont bénéficié de l’excellente influence de l’œnologue Laurent Lebrun et d’une restructuration du vignoble, conduit selon des principes bio. Le 2008 illustre déjà l’élégance, avec un vin sur les fruits noirs, la réglisse et les épices, suave et légèrement vanillé-grillé sur des tanins enrobés. De quoi se régaler avec une belle viande rouge.

IDEALWINE (jusqu’au 1er octobre)
Denis Mortet – Mes Cinq Terroirs 2016 (rouge)
Gevrey-Chambertin
68 € (À garder)
Parmi les noms de vignerons qui font rêver le monde entier, Denis Mortet figure évidemment en bonne place. Ne vous fiez pas à l’appellation de simple village de la Côte de Nuits. Car dans ce gevrey-chambertin, c’est un jus de grande classe que vous allez découvrir. Issu de l’assemblage de cinq parcelles, ce vin offre un nez superbe de densité et de précision. Les fruits rouges sont particulièrement nets. L’attaque souple laisse rapidement place à une texture séveuse, profonde mais d’une grande finesse. Déjà d’une grande gourmandise, cette bouteille gagnera à être oubliée quelques années en cave.