★ Prix spécial engagement oenotourisme   -  
🏅Médaille Argent

Le Château des Vaults est une propriété de Savennières, très ancienne, déjà mentionnée en 1495 comme Fief des Vaults avec « Vignes, verger et courtils ». Il se situe dans un paysage culturel tout à fait exceptionnel, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Ce paysage de vignes, tiers paysages (coulées) et jardins de Savennières est unique dans sa composition qui a évolué au cours des siècles en accord avec l’évolution du regard de l’homme sur la nature. C’est un paysage vivant dans lequel le visiteur évolue avec un guide papier ou durant les visites guidées.

Le paysage actuel est le fruit d’une grande transformation qui a eu lieu au milieu du XIX° siècle, époque à laquelle la propriété a été achetée par Monsieur Fourmond-Desmazières, banquier parisien.

Celui ci a fait créer autour de la maison un parc dit « agricole » planté d’arbres emblématiques des collections du XIX° s, style développé en Anjou à cette époque par deux grands paysagistes : André Leroy et le comte de Choulot. Le parc a été conservé jusqu’à nos jours et est un élément culturel et esthétique de grande qualité qui est mis en valeur pour attirer les visiteurs en particulier par les collections de bulbes printaniers, d’iris, de rosiers, d’agapanthes, d’hydrangeas et de cyclamens qui fleurissent les prairies entre les bouquets d’arbres presque bicentenaires. Les courbes et contrecourbes, les pièces d’eau et les jeux d’ombres et de lumière en font un lieu de promenade très apprécié. Le visiteur monte par un petit chemin de rocaille dans une coulée verte vers le coteau de vigne qui domine la vallée de la Loire. La propriété est classée refuge d’excellence par la LPO. Soixante dix espèces d’oiseaux y chantent au printemps dans un concert naturel éblouissant.
Evelyne de Pontbriand a apporté le regard du XXI° siècle sur la nature, celui de l’humain qui ne se positionne plus comme maître de la nature, mais au service de la nature.

Elle a passé le domaine en bio, puis en biodynamie. Elle a lancé un plan de gestion du paysage et de la biodiversité en agroforesterie avec plantation de variétés anciennes d’arbres fruitiers et bientôt de vignes. Elle remet en valeur les anciennes terrasses de vignes, en les faisant défricher par un troupeau de chèvres (écopaturage). Le domaine est dans le réseau A.R.B.R.E . Le mode de gestion des sols est basé sur les plantes bio indicatrices (travail accompagné par Gérard Ducerf et son école). Un projet d’étude des milieux humides (boires) des bords de Loire est aussi en route. Des inventaires des oiseaux, des insectes, des plantes sauvages, des arbres ont été faits et servent régulièrement de base aux visites. Une étude des terroirs faite par l’INRA a mis en valeur dans un atlas remarquable la géologie des sols. La coulée verte, tiers paysage, est classée zone naturelle protégée et on y voit à la tombée de la nuit une chauve souris très rare : le petit Rhinolophe qui niche sous un petit pont du parc.

Evelyne fait en ce moment un travail avec des vignerons de Savennières et des chercheurs de l’ESA, de l’INRA et de la Chambre d’Agriculture sur le maintien et la mise en valeur de la biodiversité dans l’Appellation Savennières. Le Domaine du Closel est pilote dans ce travail et a proposé, après l’avoir rencontré, le regard de Gilles Clément et de son école du paysage pour l’expertise et la renommée de son approche écologique du paysage.

Evelyne suit régulièrement les conférences et les expositions du Musée de la Chasse et de la nature à Paris, des séminaires à l’Abbaye de Royaumont, qui sont une mise en avant de cette nouvelle philosophie du paysage vivant et fait partie de l’association régionale des Parcs et Jardins qui réfléchit avec la région Pays de la Loire à tous ces aspects et communique par un site internet et une brochure sur les jardins sélectionnés.

De nombreuses visites, des expositions et des documents, le site internet, les réseaux sociaux du domaine sont inspirés de ces démarches qui constituent le cadre de vie du Domaine, constamment mis en avant pour les visiteurs. De mai à octobre, des évènements tournent autour de la nature, la dernière nouveauté étant le Festival d’Herbes Folles, en juin avec des visites guidées sur les herbes, les insectes, les oiseaux et leurs rôles respectifs dans la production d’un grand cru. La journée se termine par un festin d’herbes folles avec un chef qui prépare avec les visiteurs des mets à partir des herbes cueillies.

— Infos pratiques

Adresse : 1 Place du Mail

Code postal : 49170

Ville : Savennières

Tél : 0241728100

Site : http://www.savennieres-closel.com

Contacter l'établissement

Contact

Remplissez ce formulaire pour contacter directement l’établissement ou demander une réservation.
*Champs obligatoires.