TOUTES NOS ADRESSES DANS LE VIGNOBLE

Découvrez les adresses saluées par le jury des Trophées de l'Œnotourisme et validées par la rédaction de Terre de Vins

CAVE DES PRODUCTEURS DE VIN DE MONTLOUIS

Afin de promouvoir les vins de l’appellation Montlouis, la cave des producteurs met en place différents évènements à caractère oenotouristique. Tout d’abord, ils organisent deux fois par an des portes ouvertes (avril et novembre). Les thèmes changent d’année en année et les animations sont diverses et variées, ce qui permet de toucher un public plus vaste. Durant ces 2 jours, l’accent est bien entendu mis sur les vins de l’appellation Montlouis sur Loire ainsi que sur ceux des appellations Touraine et Crémant de Loire. Ils ont aussi lancé l’évènement « Au verre dans les vignes » qui se traduit par une visite dans les vignes suivie d’une visite de la cave et qui se termine par une dégustation de vins et de produits du terroir. La première édition fut un succès avec un retour très positif de la part des participants. Durant la saison estivale, ateliers œnologiques, deux fois par semaine en juillet et en août. Les thèmes varient à chaque atelier : accords mets et vins, initiation à la dégustation, principes de la méthode traditionnelle, les arômes du vin, dégustation de différents vins effervescents (méthode traditionnelle, pétillants, pétillants naturels, AOC Montlouis sur Loire, AOC Crémant de Loire, AOC Touraine…) Ces ateliers sont ouverts à tous et sont gratuits. Depuis juillet 2014, visite libre et gratuite avec matériel de guidage audio-vidéo qui permet aux visiteurs de découvrir de manière ludique, professionnelle et éducative (photos, vidéos, anecdotes) l’étendue des métiers, de la vigne à la commercialisation en passant par la vinification et la production.
Loire
Voir

CELLIER DES PRINCES

L’un des axes oenotouristiques du Cellier des Princes, premier producteur en appellation Châteauneuf-du-Pape, se développe autour de l’art, à travers des expositions au sein de son caveau de vente.Le vin a toujours eu sa place dans l’art, en inspirant notamment de nombreux peintres, sculpteurs, musiciens ou encore écrivains. Le vin a su traverser les âges et a de tout temps accompagné des moments forts (comme “La Dernière Cène” de Léonard de Vinci). Le vin peut également être considéré comme un art. En effet, ce dernier est le fruit de l’expression de son terroir, mais est aussi influencé et modelé par son créateur, l’œnologue. Le vin provoque également une large palette d’émotions lors de sa dégustation, et peut raviver de nombreux souvenirs par associations olfactives et gustatives. C’est ainsi que depuis une dizaine d’années, le Cellier des Princes propose d’exposer des artistes locaux, divers et variés, venant de tout art et de tout horizon. Le caveau de vente de 300m² offre beaucoup d’espaces différents pour accueillir les œuvres d’art : murs, colonnes, sols. L’installation et le positionnement des œuvres sont propres à chaque artiste. Chaque trimestre, une soirée de vernissage est organisée au caveau afin de présenter la nouvelle exposition et son artiste. Selon la disponibilité des œuvres et des artistes, une nouvelle exposition est présentée tous les 2 à 3 mois.
Rhône
Voir

CHAMPAGNE CHARLES MIGNON

L’élément déclencheur de la création de l’espace “expositions”, a été une question récurrente lors des visites sur le climat champenois de la part d’américains et d’australiens.La maison a donc décidé de mettre en place un espace d’expositions pour faire découvrir la richesse du patrimoine champenois aux visiteurs. La première exposition mise en place était une sélection de photographies de Michael Boudot, photographe rémois, sur le thème du cycle de la vigne. Cela permettait aux visiteurs de découvrir les magnifiques paysages champenois ainsi que la rudesse du climat septentrional. Depuis ce sont succédées plusieurs expositions, au rythme d’une exposition par an, avec un thème bien précis “Le ou La Champagne”. Ces expositions permettent de compléter les visites de façon artistique sur des thèmes d’actualités comme la nouvelle exposition sur le thème de “La Champagne classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO”. Des supports (livrets, flyers ou chevalets) sont à disposition des visiteurs pour apporter plus d’informations sur l’auteur de l’exposition et sur les lieux ou monuments représentés.
Champagne
Voir
Trophées de l'Oenotourisme
Trophées de L'Oenotourisme

Les trophées de l'oenotourisme
Découvrez tous les lauréats et inscrivez-vous
pour participer à la prochaine édition.

Inscrivez-vous
Ils s'engagent à nos côtés pour promouvoir l'œnotourisme en France

Actualités


Oenotourisme

 —  Voir toutes les actualités

[Événement] Trois bonnes raisons de venir déguster Pomerol à Paris

Lundi 10 février 2020 (18h-21h), en marge de l’événement professionnel Vinexpo / Wine Paris, une trentaine de propriétés de la prestigieuse appellation de la rive droite viennent à la rencontre du public dans le très beau cadre de l’hôtel InterContinental Paris – Le Grand. Pourquoi cette soirée est-elle incontournable ? Réponses.1) Pour découvrir les secrets d’une appellation confidentielle Avec seulement 800 hectares, frontalière de Saint-Emilion et Libourne, Pomerol est l’une des plus petites appellations du Bordelais. Elle compte une centaine de propriétés, le plus souvent familiales et de petite taille. Le vignoble s’étage en terrasses successives vers la vallée de l’Isle, au confluent de la Dordogne, les vignes s’enracinant dans les sous-sols richement pourvus en oxydes de fer, qui confère aux vins leur caractère unique. 2) Pour toucher l’excellence du bout des lèvres Ce vignoble confidentiel est cultivé avec le soin et la minutie amenés à un jardin. A la clé, des flacons haute-couture, rares et précieux, charmeurs aussi bien dans leur jeunesse, qu’affichant une immense garde, grâce à la dominante de l’emblématique merlot, cépage suave et charmeur avec ses expressives notes fruitées. Les propriétés feront toutes découvrir leur millésime 2016 ou 2017, ainsi qu’un autre millésime à leur libre choix. 3) Pour vivre une soirée sous le signe de la convivialité Que serait une soirée dégustation sans échanges humains ? Bien peu de choses ! Pour perpétuer le partage, valeur de l’essence-même du vin, les propriétaires ou les représentants des propriétés seront là en personne pour converser avec le public. Une occasion de démystifier une appellation encore parfois perçue comme inaccessible, et de répondre, dans une œuvre pédagogique, à toutes les interrogations qui surgiraient à l’esprit des amateurs présents. LISTE DES EXPOSANTS • Clos du Beau-Père • Château Bonalgue • Château Bourgneuf • Château Le Caillou • Château Cantelauze • Château Le Castelet • Château La Clémence • Clos du Clocher • Château La Croix Taillefer • Clos L’Église • Château Fayat • Château La Fleur-Pétrus • Château Gazin • Château Mazeyres • Château Le Moulin • Château La Pointe • Clos René • Château Rouget • Clos Saint-André • Château Saint-Pierre • Château du Tailhas • Château Taillefer • Château La Tribune • Château de Valois • Clos de La Vieille Église • Clos Vieux Taillefer • Château Vray Croix de Gay TARIFS :
 PASS Soirée : 15 €.
 PASS Soirée + abonnement découverte (3 numéros) : 18 €.
 PASS Soirée + abonnement 1 an (6 numéros et hors-séries) : 34,90 €. LIEU :
 Hôtel InterContinental Paris – Le Grand
 Rue Auber, 75009 Paris Billetterie Weezevent
Rendez-vous
Lire la suite

La moitié des vignobles mondiaux menacée par un réchauffement de 2°C

Plus de la moitié des régions viticoles actuelles pourraient disparaître avec un réchauffement de 2 degrés, objectif de l’accord de Paris, et jusqu’à 85% avec un réchauffement de 4 degrés, selon une étude publiée mardi dans la revue américaine PNAS. Les chercheurs américains et français de l’Institut national de recherche en agriculture, alimentation et environnement (Inrae) notamment, ont développé un modèle pour calculer les différents stades de développement de 11 des cépages les plus courants à travers le monde, qu’ils ont ensuite croisé avec les données de projection du changement climatique. Résultat, 56% des régions viticoles pourraient ne plus être aptes à la culture viticole actuelle avec un réchauffement de 2 degrés et 85% avec 4 degrés, ce dernier scénario étant de plus en plus considéré comme possible par les scientifiques. D’autres régions deviendraient par contre propices à la production du vin. Sans surprise, les régions au climat déjà plus chaud subiraient les plus grandes pertes, les pays méditerranéens comme l’Italie ou l’Espagne perdant environ 65% de leur vignoble, avec peu de gains de territoires (moins de 10%). Les régions viticoles de latitudes plus élevées, comme la Nouvelle-Zélande ou le nord des Etats-Unis enregistrent à l’opposé principalement des gains de territoire cultivable, de 15% à 100% selon les cépages. Des pays en zones plus tempérées, comme la France ou l’Allemagne, enregistrent autant de pertes que de gains (environ 20%). Au vu de leur modélisation, les chercheurs soulignent que les pertes pourraient être mitigées par des modifications d’encépagement. De tels changements pourraient réduire la perte de zones propices à la culture viticole de 56% à 24% avec deux degrés de réchauffement et de 85% à 58% dans un scénario à quatre degrés. Des variétés tardives et supportant mieux la chaleur telles que la syrah, le grenache et le mourvèdre pourraient ainsi beaucoup plus se développer dans les régions viticoles actuelles, alors que des variétés précoces telles que le chasselas, le pinot noir et le chardonnay pourraient se répandre dans de nouvelles régions plus septentrionales. De tels changements entraîneraient des “défis complexes, mais pas insurmontables, sur les plans légal, culturel et financier” estiment les auteurs, alors que la viticulture est par exemple en France régie par un système strict d’appellation. Les auteurs imaginent ainsi que le traditionnel pinot noir de Bourgogne puisse être un jour remplacé “par le mourvèdre ou le grenache aimant la chaleur”.
Société
Lire la suite

Champagne Tasting, c’est dans deux mois !

La quatrième édition de Champagne Tasting se déroulera le 28 mars prochain à Paris. Un nouvel événement grand public organisé par Terre de Vins, qui réunira maisons et vignerons de Champagne dans un écrin de prestige.Après le succès des trois premières éditions, Champagne Tasting revient ce printemps à Paris ! Une journée entière ouverte au grand public et 100% dédiée au champagne : une cinquantaine de maisons et vignerons vous donnent rendez-vous dans le cadre magnifique de l’hôtel Salomon de Rothschild pour déguster et savourer toute la diversité des terroirs et des styles champenois. De nombreuses surprises attendent les visiteurs cette année, avec un format remanié : la journée se divisera en deux “sessions”, l’une de 11h à 15h et l’autre de 16h à 20h. Plus de détails prochainement. N’attendez pas pour réserver vos places ci-dessous ! Liste complète des exposants communiquée prochainement. Revivez le temps forts de Champagne Tasting 2019 : Infos pratiques 28 mars 2020 de 11h à 20h Hôtel Salomon de Rothschild 11 Rue Berryer, 75008 Paris ATTENTION, TOUTE SORTIE EST DÉFINITIVE (même fumeurs) Tarifs Tarifs en prévente Pass Première Session (11h-15h) : 23 €, 25 € avec abonnement. Tarif Early Bird 19 €. Pass Deuxième Session (16h-10H) : 23 €, 25 € avec abonnement. Pass Gold + Abonnement : 39 €. Tarif sur place 32 € pour Première Session 32 € pour Deuxième Session Pas de remboursement ni d’échange. Billetterie Weezevent.
Rendez-vous
Lire la suite