Organisée par Terre de Vins, la manifestation qui s’est tenue toute la journée d’hier au Hangar 14 à Bordeaux, a enthousiasmé largement, tant les amateurs venus encore plus nombreux que l’an dernier, que les propriétés présentes et Cash Vin.

Ils étaient un millier l’an dernier, 1 500 cette année. Les amateurs ne s’y trompent pas et sont aux rendez-vous chaque année plus nombreux à la Foire aux Seconds vins, qui s’est tenue toute la journée d’hier à Bordeaux. Les vins de 46 propriétés (elles étaient une trentaine en 2016) étaient proposés à la dégustations et pouvaient être acquis dans la boutique éphémère créée sur place par notre partenaire Cash Vin. Une manifestation gagnante-gagnante pour tous, donc, qui se positionne comme un rendez-vous incontournable de l’automne dans la capitale girondine.

Croisés alors qu’ils s’apprêtaient à aller réaliser quelques emplettes, Pascal et Jean-Jacques, fervents amateurs des dégustations Terre de Vins, découvraient pour la première fois la Foire aux Seconds Vins. « On a beaucoup dégusté, la qualité est très belle, il y a beaucoup de choses très enthousiasmantes. Les propriétés mettent le paquet sur ces seconds vins comme sur les premiers vins, avec un soin tout aussi grand apporté à leur confection  » constate Jean-Jacques. Et Pascal de surenchérir : « je n’ai jamais été très « seconds vin », car j’étais un peu bloqué sur une certaine image que j’en avais. La qualité, il y a trente ans, n’était définitivement pas la même. Là, la qualité est très belle, je suis content d’être venu! » Bluffés par ce haut niveau qualitatif, les deux amis l’ont tout autant été par les prix, avec une véritable collection de belles affaires dégotées au fil de la journée. « La qualité est souvent très proche des premiers vins, mais les prix sont parfois divisés par deux, c’est très intéressant ! » se réjouissaient-ils.

Propriétés enchantées
Derrière les tables, les propriétaires ou représentants des propriétés ont eux aussi le sourire aux lèvres en fin de journée. Ce n’est pas un hasard si certains domaines réitèrent leur présence lors de l’événement, fidèles d’année en année. « On revient chaque année pour venir à la rencontre des amateurs, car ils sont très réceptifs à ces seconds vins, qui se dégustent très bien. Les gens connaissent souvent plus le premier vin et sont contents de découvrir autre chose », analyse Julia Motrunko du château Olivier (Pessac-Léognan) au rendez-vous pour la troisième année consécutive avec son « Dauphin d’Olivier ».
Un peu plus loin, la table du château Roche-Lalande (Pessac-Léognan), participant pour la seconde fois à la Foire aux seconds vins avec « Les Hauts de Martillac », n’a pas désempli au fil de la journée. « C’est un super événement. Le lieu est top et la qualité du visitorat aussi, avec des gens très intéressés, aux profils variés, professionnels ou amateurs, étrangers ou Bordelais, étudiants dans le vin, de tous les âges… s’enthousiasme Léa Rodrigues-Lalande. C’est une belle réussite de « Terre de Vins » d’avoir réussi à créer un événement qui fait que les gens comprennent vraiment ce qu’est un second vin, viennent pour ce second vin en lui-même et constatent que c’est une très belle alternative. »

L’atout Cash Vin
Sur le chemin vers la sortie du Hangar 14, dans la boutique éphémère installée par Cash Vin, les piles de caisses de vin baissaient à vue d’oeil, emmenées par les amateurs ravis. « Il y a un intérêt croissant chaque année pour ce salon, le succès est de plus en plus fort, constate Jérôme Plantey, le créateur de Cash Vin. Et ça, malgré le match de foot Bulgarie-France et le beau temps », plaisante-il. Il faut dire que les bonnes affaires étaient légion lors de la manifestation, avec « une sélection de plus en plus affinée opérée en amont par Cash Vin, et de plus en plus de beaux millésimes au rendez-vous. Les amateurs ont bien compris l’intérêt de l’achat par six, il y a eu un vrai engouement autour de cette offre. »

Amateurs, amatrices, rendez-vous au Hangar 14 le samedi 6 octobre 2018 pour la quatrième édition de cette foire aux bonnes affaires !